Analyse mi-séance AOF Wall Street - Wall Street repasse dans le rouge, la confiance des consommateurs déçoit

Air France-KLM prévoit de lever jusqu'à €4 mds pour rembourser les aides d'Etat

(Actualisé avec renseignements et cours de Bourse)
PARIS, 17 février (Reuters) – Aspect France-KLM AIRF.PA
prévoit de lever jusqu’à 4 milliards pour l’euros afin de
rembourser les aides versées par la France et les Pays-Bas pour
faire face à l’impact de la pandémie, a déclaré jeudi le groupe
franco-néerlandais qui commence uniquement à profiter de la reprise
du transport aérien.
A la Bourse de Paris, l’action Aspect France-KLM reculait de
5,9% à 4,206 euros à 11h26.
Le groupe de compagnies aériennes a reçu en 2020 un total de
10,4 milliards pour l’euros de prêts garantis par la France et les
Pays-Bas, ses deux principaux actionnaires. Il a qualifié jeudi
la nécessité pour l’une levée de fonds qu’il avait envisagé en
octobre lors de la publication de ses résultats du 3ème
trimestre.
Cette levée de fonds comprendra une augmentation de capital
ainsi que l’émission pour l’instruments de quasi-fonds propres et un
éventuel refinancement pour l’actifs pour un montant pouvant
atteindre 500 centaines de milliers pour l’euros, a détaillé le groupe jeudi.
Il n’a toutefois pas fourni de renseignements sur les conditions et
le calendrier de l’augmentation de capital prévue.
« Aspect France-KLM souhaite demeurer flexible sur la structure de
ces transactions ainsi que sur leur séquencement et le montant
de chaque instrument, en fonction des conditions de marché », a
détaillée le groupe.
La somme à lever, qui peut donc atteindre 4
milliards pour l’euros, est à confronter à une capitalisation boursière
courante de l’société légèrement inférieure à trois
milliards.
Aspect France-KLM, qui souhaite rembourser « dès que possible »
les aides pour l’Etat, a vu ses performances s’améliorer ces derniers
mois, tout particulièrement après la réouverture en novembre par les
États-Unis de leurs frontières aux voyageurs vaccinés contre le
COVID-19.
Entre octobre et décembre, l’Ebitda pour l’Air France-KLM a
atteint 827 centaines de milliers pour l’euros, contre 796 centaines de milliers au 3ème
trimestre et une perte de 409 centaines de milliers à la même période de
2020.
Il s’agit du seconde bénéfice trimestriel consécutif du
groupe à partir de le début de la pandémie.

LE PREMIER TRIMESTRE IMPACTÉ PAR OMICRON
Sur l’ensemble de 2021, l’Ebitda atteint 745 centaines de milliers
pour l’euros tandis que les analystes interrogés par Refinitiv
attendaient 342,9 centaines de milliers pour l’euros et que le groupe avait anticipé
un Ebitda « légèrement » positif pour l’année.
Pour le premier trimestre en cours, l’Ebitda est attendu
« autour du seuil de rentabilité » tandis que le mois de janvier a
été marqué par des annulations de vols en raison de taux
pour l’infection au variant Omicron élevés en France et aux Pays-Bas.
« Dans ce contexte, le groupe prévoit une capacité en sièges
kilomètres offerts pour l’activité réseaux passage d’Aspect France
KLM à un indice compris entre 73% et 78% au premier trimestre
2022 par rapport au premier trimestre 2019 », a-t-il affirmé.
Le transporteur n’a pas souhaité donner de prévision pour
2022 en raison de l’incertitude concernant la situation
sanitaire et la réouverture du Japon et de la Chine.
Les réservations ont commencé à rattraper leur retard à partir de
la semaine dernière, y compris pour la période estivale, a
toutefois déclaré le directeur financier Steven Zaat lors pour l’une
conférence téléphonique.
L’an dernier, Aspect France-KLM a accusé une nouvelle perte
parfaite, de 3,29 milliards pour l’euros après un déficit de plus de 7
milliards en 2020.

(Reportage Piotr Lipinski, version française Diana Mandiá,
édité par Blandine Hénault)
((Rédaction de Paris +33 1 49 49 50 00;))

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.