Une semaine de Bourse  Semaine morose

Analyse AOF clôture France/Europe – Léger rebond pour les bourses européennes

(AOF) – Les marchés européens ont rattrapé une petite partie de leurs pertes de vendredi, après une séance du Afros Friday écarlate, marquée par les craintes autour du variant omicron. Celles-ci n’ont certes pas disparu en la taille pour l’un week-end, encore plus que les restrictions se font forcément plus nombreuses sur le Vieux Continent, mais plusieurs investisseurs en ont profité pour faire des rachats à bon compte lors pour l’un Cyber Monday qui manque de véritable catalyseur. Ainsi, à la clôture, le CAC 40 a gagné 0,54% à 6 776,25 et l’Euro Stoxx 50 a progressé de 0,72% à 4 119,20 points.

A Londres, BT, après avoir bondi de plus de 9%, a achevé sur un gain plus de 6% à 163,40 pence. En début de matinée, le titre avait bondi sur l’information de presse selon laquelle le conglomérat indien Reliance Industries envisagerait une offre pour acquérir l’opérateur télécoms britannique. Mais Reliance a démenti cette information.

A Paris, Faurecia a cédé 7,93% à 37,14 euros, emportant le reste du domaine (-2,6% pour Plastic Omnium, -1,5% pour Valeo) dans son sillage. L’équipementier automobile français a ajusté à la baisse ses objectifs 2021. Il prend en compte “trois impacts principaux” : la nouvelle révision à la baisse de la réalisation automobile en Europe, les difficultés à flexibiliser et compenser les coûts relatifs aux arrêts/redémarrages de production et pour finir, des coûts exceptionnels liés à des difficultés de lancement pour l’un programme aux Etats-Unis (activités sièges dans le Michigan).

Icade a relevé ses objectifs 2021 pour la seconde fois de l’année à l’occasion de sa journée investisseurs. En Bourse, l’action du groupe immobilier a gagné 0,39% à 63,65 euros. Icade vise maintenant un cash-flow net courant (CFNC) par action en croissance pour l’environ 8% hors effet des cessions en 2021 contre environ 5% auparavant. Le dividende est encore attendu en augmentation de 3% cette saison.

Les chiffres macroéconomiques de la journée

En 1ère estimation, l’inflation en Allemagne est ressortie au mois de novembre à 5,2% sur un an. Les économistes tablaient sur +5% après +4,5% en octobre. En un mois, les prix ont reculé de 0,2%. Le consensus tablait sur une baisse de 0,4% après +0,5% en octobre. L’inflation calculée aux normes européennes (IPCH) s’est établie en novembre sur un an à 6%. Les économistes visaient +5,5% après +4,6% en octobre. Sur un mois en novembre, l’indice a gagné 0,3% contre un consensus de -0,3% après +0,5% en octobre.

Les promesses de ventes immobilières aux Etats-Unis ont progressé de 7,5% au mois pour l’octobre par rapport à sept.. Elle étaient attendues en hausse de seulement 0,9%, après un repli de 2,4% (révisé) lors du mois précédent.

Vers midi, l’euro cède 0,29% à 1,1287 dollar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.