Analyse mi-séance AOF Wall Street - Wall Street repasse dans le rouge, la confiance des consommateurs déçoit

Analyse AOF clôture France/Europe – Les Bourses européennes débutent la semaine de manière prudente

(AOF) – Les Bourses européennes ont débuté la semaine sur une note prudente. Les investisseurs sont restés sur leurs gardes tandis que la guerre continue de faire rage en Ukraine et que les discussions entre les belligérants patinent. A cet égard, l’Union européenne envisage de prendre de nouvelles sanctions à l’encontre de la Russie. La prise de parole à 17h de Jerome Powell, le président de la Fed, n’a pas permis aux indices de se redresser. Au son de la cloche, le CAC 40 a cédé 0,57% à 6 582,33 points et l’Euro Stoxx 50, -0,35% à 3 888,59 points.


Vallourec

a gagné 4,32% à 10,62 euros, soutenu par la hausse du pétrole et l’annonce pour l’un renouvellement de boss. Sans explication, le fabricant de tubes sans soudure a décidé de défaire de son PDG Edouard Guinotte, moins de deux ans après sa nomination, pour le changer par Philippe Guillemot, ancien directeur général pour l’Elior. Âgé de 62 ans, Philippe Guillemot est un mâle compétence. Avant de véhiculer le spécialiste de la restauration collective, il a travaillé dans l’automobile (Michelin, Valeo, Faurecia, Europcar), l’électricité (Areva T & D) et les télécoms (Alcatel-Lucent).


Worldline

(+0,06% à 41,95 euros) indique que les volumes pour l’activité liés à la Russie sont limités, représentant environ 1,5% du chiffre pour l’affaires annuel 2021 proforma estimé du groupe sur les activités poursuivies. Ceci résulte surtout de ses activités pour l’acceptance opérées hors de Russie permettant aux consommateurs domestiques d’effectuer des transactions online auprès de marchands internationaux non russes.


Orpea

a perdu 3,57% à 36,42 euros par action. Le Univers a eu accès à une synthèse détaillée du pré-rapport des inspections générales des finances et des affaires sociales portant sur les graves allégations relayées dans l’ouvrage  » Les Fossoyeurs « . Le quotidien évoque une pré-rapport  » accablant  » dans lequel l’IGF et l’IGAS considèrent qu’Orpea poursuit en priorité un objectif de performance budgétaire qui contribue à la mauvaise qualité de vie des résidents et des soins qui leur sont prodigués.


Les chiffres macroéconomiques de la journée

En

Allemagne

, les prix à la réalisation ont augmenté en février de 1,4% sur un mois. Les économistes tablaient sur une hausse de 1,7% après +2,2% en janvier. Sur un an, les prix ont bondi de 25,9% contre un consensus de 26,2% après +25% en janvier.

Vers 17h50,

l’euro

recule de 0,24% à 1,1045 dollar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.