Paris : cède 0,2% dans un contexte particulier de 14 juillet

Analyse AOF clôture France/Europe – Les marchés partent en week-end heureux

(AOF) – Les bourses européennes se sont offertes un rebond vendredi, pour parachever une semaine volatile. Après une semaine pour l’incertitudes, marquée une nouvelle fois par la guerre en Ukraine, la situation sanitaire en Chine et l’inflation, les investisseurs ont cherché à profiter de rachats à bon compte. Ils ont été confortés par la possibilité pour l’un assouplissement des mesures sanitaires en Chine et par une production industrielle en zone euro moins mauvaise qu’attendu. Le CAC 40 s’est ainsi adjugé une hausse de 2,52% à 6 362,68 points, durant que l’Euro Stoxx 50 gagnait 2,47% à 3 702,55 points.

Deutsche Telekom a grimpé de 2,16% à 18,34 euros à Francfort, dans le sillage de sa publication trimestrielle. Le premier opérateur télécoms européen a enregistré une croissance de ses revenus de 6,2% au premier trimestre 2022 à 28 milliards pour l’euros, avec un bénéfice multiplié par 4, à 3,95 milliards pour l’euros, à l’aide de la vente de T-Mobile Netherlands. L’EBITDAaL ajusté, un indicateur clé dans le domaine, s’est tenu à 9,9 milliards pour l’euros, en hausse de 6,8%, et est dorénavant attendu à 36,6 milliards sur l’ensemble de l’exercice, contre 36,5 milliards précédemment.

Mal orienté en début de matinée, Orpea a accompli sur une hausse de 2,93% à 34,81 euros par action. Au cœur du scandale à compter de la publication du bouqin « Les Fossoyeurs », l’exploitant d’Ehpad a fait le point aujourd’hui sur sa situation économique. Le groupe fait face à des enjeux de financements principaux en raison de ses investissements pour le développement de son parc immobilier et d’un échéancier important de sa dette.

Eutelsat a progressé de 4,95 à Paris, à 11,03 euros par action, après la publication de son chiffre pour l’affaires trimestriel. L’opérateur de satellites a rencontré au 3ème trimestre de son exercice 2021-2022 un repli de son activité de 4,8% sur un an (-2,7% en comparable) à 286,8 centaines de milliers pour l’euros. Le chiffre pour l’affaires des cinq activités opérationnelles s’élève à 285 centaines de milliers (-3,5% en comparable), en excluant un effet de périmètre négatif pour l’environ 3 points en proportion de la cession pour l’Euro Broadband Infrastructure (EBI) le 30 avril 2021 et un effet de change positif pour l’environ 3 points.


Les chiffres macroéconomiques de la journée

La réalisation industrielle a reculé de 0,8% en mars, en rythme mensuel, tandis que les analystes attendaient un repli de 1%. Le mois précédent, elle avait diminué de 1,7%. Sur un an, la réalisation a baissé de 1,8% (contre +0,5% en février), ce qui reste là aussi au-dessus des anticipations (-2%).

Aux Etats-Unis, l’indice de confiance du consommateur mesuré par l’Université du Michigan est ressorti, en 1ère estimation pour le mois de mai, à 59,1. Les économistes tablaient sur 64 après 65,2 en avril.

Vers 17h55, l’euro regagne 0,26% à 1,0410 dollar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.