Paris : léger repli avant les statistiques et résultats US

Analyse AOF clôture France/Europe – Les places européennes accélèrent leur rebond, malgré la Fed et l'Ukraine

(AOF) – Le « lundi sombre » peut n’être bientôt que de l’histoire ancienne pour les Bourses européennes, ces dernières ayant nettement amplifié leur rebond ce mercredi. Rien n’est venu entravé cette belle mobile. Ni l’imminence de la décision de la Fed (traditionnellement génératrice de prudence), ni la persistance des tensions entre la Russie et l’Occident sur le dossier ukrainien. Au son de la cloche, le CAC 40 a gagné 2,11% à 6 981,96 points et l’Euro Stoxx 50, +2,07% à 4 162,50 points.


Tod’s

a bondi de 15,46% à 46,44 euros à Milan. La griffe italienne a dévoilé hier un chiffre pour l’affaires 2021 supérieur à ses attentes. Le groupe a réalisé un chiffre pour l’affaires de 884 centaines de milliers pour l’euros, en hausse de 38,7%. Par rapport à 2019, le repli est de 3,5%. Sur le seul 4ème trimestre, les ventes ont grimpé de 9,6% par rapport à 2019, signe de la vive reprise du spécialiste des mocassins en fin pour l’année. Les ventes de l’e-commerce ont rencontré une croissance à trois chiffres par rapport à 2019.

Le Groupe

SEB

s’est adjugé 6,63% à 133,40 euros, après la publication hier soir pour l’une activité annuelle record. En effet, en 2021, le fabricant pour l’appareils électroménagers a dépassé pour la 1ère la barre des 8 milliards pour l’euros (8,059 milliards), soit une progression de 16,1% sur un an, dépassant par la même occasion ses propres prévisions ainsi que les attentes des analystes. La croissance à parité et structure constantes s’est élevée à 15,5%.

Les démentis n’y font rien,

Orpea

a poursuivi sa descente aux enfers ce mercredi, avec une chute de 20,88 % à 43,66 euros sur la place de Paris. À partir de vendredi soir, la capitalisation boursière de l’exploitant pour l’Ehpad a ainsi fondu de 47 %. Il faut dire que la polémique ne retombe pas, suite aux graves dysfonctionnements relatés dans un ouvrage intitulé  » Les fossoyeurs : Révélations sur le système qui maltraite nos aînés « .


Les chiffres macroéconomiques de la journée

En janvier 2022, la confiance des ménages en

France

baisse pour l’un point. À 99, l’indicateur qui la synthétise est légèrement au-dessous de sa moyenne de longue période (100), indique l’Insee. Les économistes tablaient sur 98.

Aux

Etats-Unis

, le déficit de la balance commerciale est ressorti en décembre à 100,96 milliards de dollars. Les économistes tablaient sur 96,1 milliards après 98,04 milliards en novembre.

Aux

Etats-Unis

, les stocks de grossistes ont augmenté de 2,1% en novembre. Le marché tablait sur +1,3% après 1,7% en octobre (chiffre révisé de +1,4%).

Aux

Etats-Unis

, 811 000 logements neufs ont été vendus au mois de décembre. Le consensus visait 760 000 après 725 000 en novembre.

La décision de politique monétaire de la

Fed

est demandée à 20h.

Vers 17h50,

l’euro

cède 0,19% à 1,1282 dollar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.