Une semaine de Bourse  Semaine morose

Analyse AOF clôture France/Europe – Les places européennes entament la semaine en territoire positif

(AOF) – Les Bourses européennes ont débuté la semaine dans le vert. Les investisseurs ont été rassurés par le résultat des élections fédérales allemandes, remportées sur le fil par le Parti social-démocrate (SPD). Concernant Evergrande, si l’incertitude, les marchés estiment que Pékin fera tout pour éviter une déstabilisation de son système financier. Arôme statistique, les commandes de biens durables aux Etats-Unis ont été boostées par les transports en août. Au son de la cloche, le CAC 40 a pris 0,19% à 6 650,91 points et l’EuroStoxx50, +0,24% à 4 168,45 points.

Rolls-Royce (+10,88% à 146,92 pence) est parvenu à séduire l’armée de l’aspect us. Le motoriste britannique va en effet remotoriser la flotte de bombardiers B-52 de l’US Aspect Puissance. Si le montant initial du contrat est d’environ 500 centaines de milliers de dollars sur 6 ans, il peut être porté à 2,6 milliards de dollars si toutes les options sont exercées. De plus, le motoriste britannique a aussi annoncé la cession de sa filiale espagnole ITP Aero à un consortium emmené par Bain Capital Private Equity pour un montant pour l’environ 1,7 milliard pour l’euros.

Bonduelle a gagné 3,76% à 22,10 euros après la publication de résultats annuels témoignant de sa résistance aux vents adverses. L’exercice 2020/2021 clos fin juin est agité pour le spécialiste français de la transformation de légumes. En Europe (45,8% des ventes totales), le groupe a pâti pour l’une base de comparaison défavorable dans les conserves. L’an dernier, les consommateurs confinés s’étaient rués sur les légumes en boites par précaution. De son arôme, le frais est pénalisé par la fréquentation limitée des points de vente sur une très large partie de l’année.

Après Faurecia, c’est dorénavant au tour de Plastic Omnium (-3,49% à 22,70 euros) de revoir à la baisse ses objectifs annuels. La pénurie de semi-conducteurs est en effet plus conséquente que anticipé et devrait perturber beaucoup la réalisation automobile mondiale sur le deuxième semestre 2021. En conséquence, Plastic Omnium anticipe dorénavant une production mondiale comprise entre 71 et 73 centaines de milliers de véhicules cette saison, contre 77 centaines de milliers précédemment. Dans ce contexte, Plastic Omnium table maintenant sur un chiffre pour l’affaires en croissance, contre ” en fort rebond précédemment “. Parallèlement, le groupe vise une marge opérationnelle comprise entre 4 et 5 % du chiffre pour l’affaires (contre ” au minimum 6 % ” auparavant) et un cash-flow libre pour l’au minimum 220 centaines de milliers pour l’euros (contre ” significativement supérieur à 220 centaines de milliers pour l’euros ” précédemment).

Les chiffres macroéconomiques de la journée

Aux Etats-Unis, les commandes de biens durables ont progressé de 1,8% en août sur un mois. C’est bien au-delà des attentes des analystes (+0,7%) et du chiffre de juillet (+0,5%, révisé). Hors transports, elles ont augmenté de 0,2%, pour un consensus de +0,5%, après +0,8% (révisé) en juillet.

Vers 17h45, l’euro recule de 0,15% à 1,17 dollar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *