POINT MARCHÉS-Nouveau repli en Europe, les investisseurs fuient toujours le risque

Analyse AOF clôture France/Europe – Pas de rebond pour les Bourses européennes, BCE et Fed ont pesé

(AOF) – Le rebond n’a pas eu lieu et c’est dans le de couleur rouge qu’ont terminé les Bourses européennes. Les indices sont forcément alourdis par la décision de Christine Lagarde de ne plus exclure une hausse des taux cette saison compte tenu de l’inflation plus élevée que anticipé. Parallèlement, l’excellent rapport mensuel sur l’emploi aux Etats-Unis a fait redouter une normalisation monétaire accélérée de la politique monétaire de la Fed. Finalement, le CAC 40 a cédé 0,77% à 6 951,38 points et l’Euro Stoxx 50, -1,29% à 4 087,74 points. Sur une semaine, ces indices ont perdu respectivement 0,21% et 1,35%.


Sanofi

a cédé 1,10% à 90,29 euros, malgré la publication de résultats 2021 supérieurs aux attentes. Certes, la publication aurait été plus flamboyante avec un vaccin contre le Covid. Le laboratoire français a cependant pu compter sur la qualité de son traitement Dupixent contre l’eczéma, l’asthme et pour l’autres maladies inflammatoires. Le groupe recueille les fruits de sa stratégie de recentrage vers ses activités les plus rentables, soit la Thérapeuthique de Spécialités et, malgré l’échec Covid, les vaccins (grippe, poliomyélite, coqueluche, etc.).


Vinci

(+0,64% à 98,19 euros) a échappé à la baisse des marchés, dans le sillage de la publication de résultats annuels légèrement supérieurs aux attentes. Ainsi, le résultat net part du groupe, qui a plus que doublé sur un an (+109%), ressort en 2021 à 2,6 milliards pour l’euros, contre un consensus de 2,52 milliards. Le résultat opérationnel sur activité ressort à 4,7 milliards pour l’euros (+65,2%), tandis que les analystes visaient 4,5 milliards. Malgré tout, le résultat net comme le ROA restent tous les deux inférieurs à leurs niveaux de 2019, respectivement de 20% et 17,6%.

L’heure était de nouveau à l’orage pour le domaine des Ephad privés.

Korian

et

Orpea

ont décroché respectivement de 16,81% et 12,44% sur la place de Paris. Il faut dire que la team de  » Cash Investigation  » a promis de nouvelles révélations sur le monde des maisons de retraite, après plus pour l’un an pour l’enquête. Korian et DomusVi pourraient être dans le collimateur, selon le Parisien. Dans ses colonnes, Elise Lucet, le présentatrice vedette de l’émission, déplore ne pas avoir pu obtenir de réponses de leur service de communication à compter de 9 mois. Par la continuité, Korian a répondu que Sophie Boissard, sa directrice générale, était prête à donner suite à une demande pour l’interview de l’émission  » à condition qu’il s’agisse pour l’une discussion équitable, sans que ses propos ne soient trahis, montés et de ce fait déformés « .


Les chiffres macroéconomiques de la journée

En

Allemagne

, les commandes à l’industrie ont progressé de 2,8% en décembre 2021 sur un mois, contre un consensus de +0,5% et après +3,6% en novembre 2021.

En décembre 2021, la réalisation industrielle a reculé en

France

de 0,2% sur un mois après -0,5% en novembre (chiffre révisé de -0,4%). Sur un an, la baisse atteint 0,5%. Par rapport à février 2020 (dernier mois avant le début du premier confinement), la réalisation reste en retrait de 5,3 %.

En

France

, entre fin sept. et fin décembre 2021, l’emploi salarié du domaine privé croît de nouveau : +0,5 %, soit 106 700 conceptions nettes pour l’emplois, indique l’Insee. Il s’agit de la 4ème hausse trimestrielle successive. Au total, fin décembre 2021 l’emploi salarié privé dépasse de 3,3 % son niveau un an auparavant (soit +648 200 emplois) et de 1,5 % (soit +297 300 emplois) son niveau pour l’avant-crise (c’est-à-dire celui de fin 2019).

En

zone euro

, les ventes au détail ont reculé de 3% en décembre 2021, sur un mois, selon les estimations d’Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne. Le consensus était de -0,5%, après +1% en novembre. Sur un an, les ventes au détail ont augmenté de 2% en décembre 2021. Les économistes tablaient en moyenne sur +5,1%.

Le nombre de conceptions pour l’emplois dans le domaine non-agricole aux

Etats-Unis

s’est élevé à 467 000 au mois de janvier, bien au-dessus des attentes du marché (150 000). Elles avaient été de 510 000 (révisé) en décembre. Le taux de chômage reste quant quasi-stable, passant de 3,9% à 4% (consensus à 3,9%).

Vers 17h45,

l’euro

grappille 0,10% à 1,1450 dollar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.