Une semaine de Bourse  Semaine morose

Analyse AOF clôture Wall Street – Retour au calme

(AOF) – Les marchés actions américains se sont redressés au lendemain pour l’une séance noire à Wall Street. Signe que l’inflation n’a pas annoncé son dernier mot, les prix à la réalisation ont certes diminué de 0,1% en août, comme attendu, mais l’indice hors alimentation et énergie a lui progressé de 0,4%, plus que anticipé (0,3%). Au chapitre des valeurs, Starbucks a rencontré une splendide envolée (+5,53 %) après avoir revu ses prévisions de croissance à la hausse. Le Dow Jones a gagné 0,1% à 31 135,09 points mais le Nasdaq a progressé de 0,74% à 11 719,62 points.

Starbucks a gagné 5,53% à 92,7 dollars à la bourse new-yorkaise. La chaîne us de cafés a revu ses prévisions de croissance à la hausse lors pour l’une journée de présentation aux investisseurs. Le groupe annoncé anticiper une croissance annuelle des bénéfices allant de 15% à 20% sur les trois prochaines décennies. Auparavant, Starbucks tablait sur cette même période, sur une croissance annuelle des profits allant de 10% à 12%.


Les chiffres économiques de la journée

Aux Etats-Unis, les stocks hebdomadaires de brut ont progressé de 2,442 centaines de milliers de barils. Les économistes tablaient sur une hausse de 0,833 million après +8,844 centaines de milliers la semaine précédente. Les stocks pour l’essence ont baissé de 1,767 million contre un consensus de -0,858 million après +0,333 million la semaine précédente. Les stocks de produits distillés ont grimpé de 4,219 centaines de milliers tandis que le marché escomptait une hausse de 0,6 million après +0,095 million la semaine précédente.

Les prix à la réalisation aux Etats-Unis ont baissé de 0,1% sur un mois en août conformément aux prévisions des économistes, après un recul de 0,5 % en juillet. Sur un an, ils grimpent de 8,7 % contre un consensus de +8,8% après +9,8% en juillet. Les prix « core » ont augmenté en août de 0,4%. Les économistes visaient +0,3% contre +0,2% en juillet. Sur un an, ces prix « core » ont augmenté de 7,3% contre un consensus de 7,1% après 7,6% en juillet.


Les valeurs à suivre aujourd’hui

Keurig Dr Pepper

Keurig Dr Pepper a annoncé une hausse de 6,7% de son de dividende par action annualisé, qui défile de 75 cents à 80 cents. Le nouveau dividende entre en vigueur avec le dividende trimestriel qui est annoncé aujourd’hui, a spécifié le fabricant de sodas dans un communiqué. Le dividende trimestriel majoré de 20 cents par action sera payable le 14 octobre aux actionnaires inscrits au registre en sept..


Johnson & Johnson

Johnson & Johnson a annoncé un programme de rachat pour l’actions de 5 milliards de dollars. Le programme, qui représente 1,2% de la capitalisation boursière de J&J, soit 424,17 milliards de dollars lors de clôture de mardi, n’a pas de limite de temps. « Le conseil pour l’administration et la team de direction sont convaincus que les actions de la société s’avèrent être une occasion pour l’investissement attrayante, compte tenu de la confiance continue dans nos activités et notre pipeline », a déclaré le directeur général Joaquin Duato.


Philip Morris International

Philip Morris International a relevé son dividende trimestriel de 1,6%, le faisant passer de 1,25 à 1,27 dollar par action. Sur la base du cours de clôture de 94,02 dollars de mardi, le nouveau taux de dividende annuel entraine un rendement de 5,40%.


Raytheon Avancées technologiques

Le groupe de défense et aérospatiale américain Raytheon Avancées technologiques perdait 4,65% à 83,72 dollars à la clôture hier après avoir annoncé qu’il avait procédé à une mise à jour de ses perspectives de flux de trésorerie disponible annuel. Celles-ci passent de six à 4 milliards de dollars environ, pour prendre en compte l’augmentation de ses coûts et les tensions sur les chaînes pour l’approvisionnement.


Starbucks

Starbucks a revu ses prévisions de croissance à la hausse lors pour l’une journée de présentation aux investisseurs. La chaîne de cafés annoncé anticiper une croissance annuelle des bénéfices allant de 15% à 20% sur les trois prochaines décennies. Auparavant, Starbucks tablait sur cette même période, sur une croissance annuelle des profits allant de 10% à 12%. Lors de cette journée de présentation aux investisseurs, Starbucks a annoncé son volonté pour l’investir 450 centaines de milliers de dollars supplémentaires pour moderniser ses enseignes en Amérique du Nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.