CAC40 : encore en repli de -0,4% pour ces '3 sorcières'

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street – Des marchés pas à la fête avant la Fed

(AOF) – Les marchés américains sont attendus dans le rouge bordeaux tandis que les futures pointaient vers une ouverture favorable ce matin. Le compte à rebours a débuté pour la décision de politique monétaire de la Fed, qui devra être dévoilée demain. Fin novembre, son président, Jerome Powell, a laissé visiblement entendre qu’il accélérerait la réduction des rachats pour l’actifs, avançant aussi donc le timing de la hausse des taux. Les investisseurs attendent plus de précisions sur ce timing et le nombre de hausse des taux. A quelques minutes de l’ouverture, les futures sur le S&P 500 perdent 0,61%.


Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont débuté la semaine dans la rouge bordeaux. Les investisseurs jouent la prudence dans l’attente des conclusions de la réunion de travail de politique monétaire de la Fed, mercredi. Jerome Powell, le président de la banque centrale, devrait annoncer l’accélération du « tapering », soit diminuer le montant de ses rachats pour l’actifs. Surtout, les marchés seront attentifs aux signes susceptibles pour l’estimer le départ pour l’une inéluctable hausse des taux. Le Dow Jones a abandonné 0,89% à 35 650,95 points. Le Nasdaq Composite a cédé 1,39% à 15 413?28 points.

Les prix à la réalisation ont augmenté de 0,8% en novembre après avoir progressé de 0,6% en octobre. Ils étaient attendus en hausse de 0,5%. Hors les éléments volatils que sont l’énergie et l’alimentation, les prix à la réalisation ont progressé de 0,7% après +0,4% en octobre. Le consensus Briefing s’élevait à +0,4%.


Les valeurs à suivre

3M et Neogen ont conclu un accord définitif en vertu duquel 3M séparera ses activités de sécurité alimentaire et les combinera simultanément avec Neogen. La transaction entraine une valeur pour l’société pour l’activité pour l’environ 5,3 milliards de dollars, y compris 1 milliard de dollars de nouvelle dette à contracter. Cela représente un multiple implicite pour l’environ 32 fois et 27 fois l’Ebitda ajusté de l’exercice 2022, respectivement avant et après les synergies. 3M recevra une contrepartie évaluée à environ 1 milliard de dollars et détiendra 50,1% de la nouvelle société.


Adobe


JPMorgan a abaissé sa recommandation de Surpondérer à Neutre et affiche un objectif de cours de 680 dollars sur Adobe dans le cadre pour l’une étude consacrée aux éditeurs de logiciels. Le bureau pour l’études explique que l’action avance à moins de 10% de son objectif de cours après avoir rencontré l’une des meilleures performances de ce domaine en 2021. L’amélioration de l’environnement économique au sortir de la pandémie a en effet incité les entreprises à acheter des solutions de marketing/publicité numériques pour générer une croissance des revenus.


Akamai


JPMorgan a abaissé sa recommandation de Neutre à Sous-pondérer et affiche un objectif de cours de 120 dollars sur Akamai dans le cadre pour l’une étude consacrée aux éditeurs de logiciels. Le bureau pour l’études explique que l’action avance à environ 6% de son objectif de cours.


Apple/Google


L’autorité de la concurrence britannique, Competition and Markets Authority, juge qu’Apple et Google ont pu tirer parti de leur pouvoir de marché pour produire des écosystèmes largement autonomes. Par conséquent, il est véritablement compliquée pour toute autre société pour l’entrer et de les concurrencer de façon significative avec un nouveau système. Apple n’autorise pas de magasins pour l’applications autres que le sien et a mis en place des règles qui limitent la fonctionnalité pour l’autres navigateurs.

MGM Resorts International a annoncé lundi soir la cession de ses actifs pour l’hôtel et casino Mirage à Las Vegas au groupe Hard Rock International. Le montant de la transaction est de 1,08 milliard de dollars en cash. La finalisation de l’opération est demandée pendant le deuxième semestre 2022. Ouvert en 1989, le Mirage a en enregistré un Property Ebitdar ajusté de 154 centaines de milliers de dollars lors de l’exercice terminé fin décembre 2019.


Tesla


Elon Musk a cédé pour 906 centaines de milliers de dollars d’actions supplémentaires de Tesla, selon un document réglementaire publié lundi. Au total, Elon Musk a cédé pour près de 13 milliards de dollars d’actions Tesla à partir de son fameux sondage sur Twitter réalisé début novembre. Par ailleurs, le facétieux milliardaire a rédigé mardi sur son compte Twitter que Tesla autoriserait les paiements en Dogecoin, une cryptomonnaie, pour certaines marchandises proposées à la vente. Il s’agira d’un test.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.