Paris : cède 0,2% dans un contexte particulier de 14 juillet

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street – Des marchés qui s'autorisent à espérer

(AOF) – Les marchés actions américains sont attendus en légère hausse, bien que les investisseurs soient fébriles à l’approche du discours du président de la Fed Jerome Powell à Jackson Hole. L’inflation a reculé de 0,1% en juillet, pour la 1ère fois en 20 mois, signe que la politique de la Fed s’avère porter ses fruits. La prudence est de mise arôme consommation : les dépenses des ménages américains n’ont augmenté que de 0,1% en juillet. Les futures sur S&P500 et Nasdaq 100 gagnent 0,12% et 0,17%. Ceux sur Dow Jones gagnent 0,29%.


Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont terminé en hausse jeudi. Les investisseurs ont bien accueilli des indicateurs moins dégradés que anticipé et la détente du marché obligataire, moteur des valeurs technologiques. L’ambiance était à l’optimisme à la veille de la prise de parole du président de la Fed qui devra être spécialement scrutée. Jerome Powell devrait délivrer un message de fermeté quant à la poursuite du cycle de resserrement monétaire en cours, pour juguler l’inflation. Le Dow Jones a gagné 0,98% à 33 291,78 points, mais le Nasdaq a grimpé de 1,67% à 12 639,27 points.


Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, l’indice des prix PCE a reculé en juillet de 0,1% après +1% en juin. Les économistes tablaient sur une croissance nulle. Il s’agit de la 1ère fois à partir de 20 mois, soit avril 2020, que cette mesure de l’inflation baisse. Sur un an, l’indice grimpe de 6,3% après +6,8% en juin. L’indice des prix PCE core, c’est à dire hors énergie et alimentation, a progressé de 0,1% en juillet contre +0,3% attendu et +0,6% en juin. En rythme annuel, la mesure préférée de l’inflation de la Fed est ressortie à +4,6% contre un consensus de +4,7% et +4,8% en juin.

En juillet, les revenus des ménages ont progressé sur un mois de 0,2%. Les économistes tablaient sur +0,6% après +0,7% en juin (révisé de +0,6%). Les dépenses des ménages ont augmenté de 0,1% contre un consensus de +0,4% après +1% en juin (révisé de +1,1%).

L’indice de confiance des consommateurs de l’Université du Michigan en août sera dévoilé à 16h.


Les valeurs à suivre


Dell

Le cours de Dell Nouveautés reculait de 5,11% à 45,45 dollars dans les échanges pour l’avant-bourse après la publication jeudi de ses résultats pour le seconde trimestre de son exercice fiscal 2023. Le bénéfice par action ajusté s’est tenu à 1,68 dollar, ce qui se trouve dans la matière supérieure de la fourchette prévue par la société (1,55 à 1,70 dollar/action) et légèrement au-dessus du consensus (1,64 dollar/action). Le résultat net issu des activités poursuivies est en baisse de 20% à 506 centaines de milliers de dollars.


Electronic Arts

Electronic Arts est attendu en forte hausse à l’ouverture. Selon US Today, Amazon va annoncer un accord en vue de racheter l’éditeur de games vidéo. Le domaine des games est en ébullition à partir de l’annonce du rachat pour l’Activison Blizzard par Microsoft. Le media américain précise qu’Apple, Amazon et Walt Disney étaient aussi sur les rangs. Le prix de l’opération n’a pas encore été communiqué.


Gap

Gap a engrangé au titre de ses résultats trimestriels un BPA ajusté de 0,08 cent, avec une marge opérationnelle ajustée de 1,7% pour des ventes en baisse de 8% à 3,86 milliards de dollars (-10% en données comparables). Par ailleurs, les ventes en ligne ont diminué de 6% par rapport à l’an dernier et ont représenté 34% du total des ventes nettes. Les ventes en magasin ont diminué de 10 % par rapport à l’an dernier. La société a achevé le trimestre avec 3 390 magasins dans plus de 40 pays.


Moderna

Moderna va porter plainte contre Pfizer et BioNTech pour violation de brevets relatifs à sa plateforme ARNm, réele origine des vaccins Covid développés par les trois parties. « Cette technologie révolutionnaire était essentielle au développement du vaccin à ARNm Covid-19 de Moderna, Spikevax », a déclaré la société dans un communiqué. « Pfizer et BioNTech ont copié cette technologie, sans l’autorisation de Moderna, pour produire Comirnaty », apporte le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.