Analyse mi-séance AOF Wall Street - Wall Street repasse dans le rouge, la confiance des consommateurs déçoit

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street – Hausse attendue dans le sillage d'Apple et Amazon

(AOF) – Les marchés américains devraient prolonger leur rebond, soutenus par les résultats des entreprises. Hier soir, Apple et Amazon ont dévoilé des résultats rassurants et devraient servir de moteur aux valeurs technologiques. Le groupe pétrolier Exxon vient de présenter des comptes bien meilleurs que anticipé. Au chapitre économique, les revenus et la consommation ont dépassé les attentes. Les futures ont cependant tendance à perdre de la hauteur. Ceux sur le S&P 500 et le Nasdaq Composite gagnent respectivement 0,50% et 0,77%.


Hier à Wall Street

Les marchés actions américains sont initialement restés proches de l’équilibre après la publication pour l’un PIB en recul de 0,9% et d’une remontée des inscriptions hebdomadaires au chômage. Ils ont ensuite pris le chemin de la hausse tandis que le rendement du 10 ans se détendait nettement, perdant plus de 11 points de base, à 2,67%. Sur le plan des valeurs, Meta n’a pas bénéficié de la hausse des marchés en raison de ses résultats décevants Le Dow Jones a gagné 1,03% à 32 529,63 points, mais le Nasdaq a progresse de 1,08% à 12 162,59 points.


Les chiffres macroéconomiques

Les revenus des ménages américains ont augmenté de 0,6% en juin et leur consommation de 1,1% pour le même mois. Le marché anticipait respectivement +0,5% et +0,9% après +0,6% et +0,3% en mai.

L’indice des prix PCE core, c’est à dire hors énergie et alimentation, a progressé de 0,6% en juin contre +0,5% attendu et +0,3% en mai. En rythme annuel, la mesure préférée de l’inflation de la Fed est ressortie à 4,8% contre un consensus de +4,7% et +4,7% en mai.

L’indice des directeurs pour l’achat de la région de Chicago en juillet sera publié à 15h45 et la dernière estimation de l’indice de confiance des consommateurs de l’Université du Michigan en juillet à 16 heures.


Les valeurs à suivre


Amazon

Amazon devrait ouvrir en hausse de plus de 10% à Wall Street du fait de résultats et ventes meilleurs que anticipé. Au seconde trimestre, le cybermarchand et spécialiste du cloud a essuyé une perte parfaite de 2 milliards de dollars, soit -20 cents par action, contre un profit de 7,8 milliards de dollars ou 76 cents par action, un an plus tôt. Les comptes ont souffert pour l’une moins-value avant impôt de 3,9 milliards de dollars reliée à sa participation dans le constructeur de voitures électriques Rivian Automotive, dont le titre a chuté.


Apple

Apple a présenté des résultats un peu meilleurs que anticipé à l’aide de ses iPhone. La firme à la pomme a généré au 3ème trimestre, clos fin juin, un bénéfice net de 19,44 milliards de dollars, soit 1,20 dollar par action, contre respectivement 21,74 milliards de dollars et 1,30 dollar par action, un an plus tôt. Le bénéfice par action a dépassé de 4 cents le consensus Bloomberg.


Exxon Mobil

Le titre Exxon Mobil est attendu en hausse de 2% après la publication de ses résultats au seconde trimestre 2022. Son bénéfice net est passé en un an de 4,69 milliards de dollars à 17,85 milliards de dollars. Le bénéfice par action passe à 4,21 dollars (+3,11 dollars) et le bénéfice net ajusté par action, déduction faite des éléments non récurrents, passe à 4,14 dollars (+3,04 dollar). Exxon a largement dépassé l’estimation des analystes de 3,94 dollars par action.


Intel

Intel est attendu en forte baisse à Wall Street, les résultats décevants se cumulant avec un abaissement des objectifs annuels. Au seconde trimestre, le n° un mondial des semi-conducteurs a enregistré une perte parfaite de 454 centaines de milliers de dollars, soit -11 cents par action contre 5,1 milliards de dollars et 1,24 dollar un an auparavant. Le bénéfice par action ajusté est, lui, ressorti à 29 cents, un niveau bien inférieur au consensus de 70 cents.


Procter & Gamble

Procter&Gamble a dévoilé une hausse de 5% de son bénéfice net de 3,05 milliards de dollars, soit 1,21 dollar par action contre 2,91 milliards de dollars et 1,13 dollar par action un an auparavant au titre de ses résultats du 4ème trimestre. Le groupe a publié des ventes nettes en augmentation de 3% à 19,5 milliards de dollars au 4ème trimestre de l’exercice 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.