Analyse mi-séance AOF Wall Street - Wall Street repasse dans le rouge, la confiance des consommateurs déçoit

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street – La Chine rassure aussi Wall Street

(AOF) – L’évolution des futures sur indices laisse présager d’une ouverture positive des actions américaines. A l’image des places européennes, Wall Street est rassuré par la décision de la Banque populaire de Chine de baisser l’un de ses principaux taux directeurs afin de soutenir l’économie. Pour autant, le bilan de cette semaine devrait demeurer négatif. Jeudi soir, le S&P500 accusait une perte hebdomadaire de 5,4%, soit la plus lourde à compter de janvier. Vers 15h, les futures sur S&P500 et Nasdaq 100 gagnent 0,97% à 3 935,75 points et 1,3% à 12 035 points. Sur les taux, le rendement du 10 US se détend.


Hier à Wall Street

Au terme d’une séance volatile, les marchés actions américains ont terminé en territoire négatif jeudi. En plus de la normalisation des politiques monétaires, les investisseurs s’inquiètent des répercutions de l’inflation et des problèmes pour l’approvisionnement sur les résultats des entreprises. Des répercussions spécialement visibles sur les résultats de la grande distribution, mais pas que : Cisco en a aussi pâti. Au son de la cloche, le Dow Jones a reculé de 0,75 % à 31 253,13 points et le Nasdaq Composite a cédé 0,26 % à 11 388,50 points.


Les chiffres macroéconomiques

Aucun indicateur n’est attendu.


Les valeurs à suivre

Applied Materials

L’équipementier pour le domaine des semi-conducteurs Applied Materials a présenté des comptes et des perspectives décevants, pénalisé par des contraintes pour l’approvisionnement. Au seconde trimestre, clos début mai, le groupe a enregistré une progression de 15% de son bénéfice net à 1,54 milliard de dollars, soit 1,74 dollar par action. Le bénéfice par action hors éléments exceptionnels est ressorti à 1,85 dollar contre un consensus Bloomberg 1,91 dollar.

Boeing

Après des décennies de retard, la capsule spatiale Starliner, conçue et fabriquée par Boeing, a pour finir été lancée, dans la nuit de jeudi à vendredi, vers la Station spatiale internationale (ISS). Si 2 des 12 propulseurs n’ont pas fonctionné, cela ne devrait pas affecter la tâche. En préouverture de Wall Street, Boeing gagne plus de 1%.

Farfetch

Le spécialiste de la vente du luxe en ligne, le britannique Farfetch, coté à Wall Street, s’avère peu pressé pour l’entrer au capital de Yoox Net-a-Porter (YNAP). Dans le sillage de la publication de ses résultats annuels, Richemont a spécifié que les discussions se prolongeaient avec plusieurs collaborateurs du domaine pour céder une section de sa filiale YNAP. En novembre dernier cependant, le groupe suisse avait annoncé des discussions avec Farfetch.

Foot Locker

Foot Locker a réalisé un bénéfice de 133 centaines de milliers de dollars au premier trimestre 2022, soit 1,37 dollars par action, contre 202 centaines de milliers un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice ressort à 1,6 dollar par action, dépassant ainsi le consensus FactSet qui s’élevait à 1,54 dollar. Les ventes du détaillant pour l’articles de sport ont progressé de 1% à 2,175 milliards de dollars, mais est ressorti sous les attentes du marché (2,2 milliards). En comparable, les ventes ont reculé de 1,9%, pour un consensus de -4,1%.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.