Paris : cède 0,2% dans un contexte particulier de 14 juillet

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street – L'inflation rassure

(AOF) – Les marchés actions américains sont attendus en hausse à l’ouverture. Les investisseurs sont rassurés par une inflation aux normes aux attentes en avril. Les prix à la consommation ont rencontré le mois dernier leur plus faible progression mensuelle à partir de un an et demi. Sur un an, l’inflation « core » enregistre son seconde mois consécutif de repli pour la 1ère fois à partir de le début de la pandémie, début 2020. Au chapitre des valeurs, Gap devrait connaître une séance houleuse en raison de résultats et objectifs dégradés. Vers 15h, les futures sur S&P 500 et Nasdaq 100 gagnent 0,66% et 1,06%.


Hier à Wall Street

Les indices américains ont terminé en parfaite hausse. Les investisseurs ont digéré les minutes de la Fed et apprécient l’absence de mauvaises surprises. Les nouvelles sont par ailleurs favorables du arôme des entreprises. Après Nordstrom, Macy’s a relevé ses objectifs annuels. Parier contre la soif pour l’achat du consommateur américain reste risqué. Broadcom a en outre annoncé la reprise de VMware. Le Dow Jones a gagné 1,61% 32 637,19 points et le Nasdaq Composite, 2,68% à 11 740,84 points.


Les chiffres macroéconomiques

Le déficit commercial américain s’est réduit en avril à 105,9 milliards de dollars après 125,94 milliards en mars (révisé de 127,12 milliards).

Aux Etats-Unis, l’indice PCE (inflation) a progressé de 6,3% en avril sur un an après +6,6% en mars. Sur un mois, la hausse atteint 0,2% contre +0,9% en mars. L’indice « core » a grimpé de 4,9% sur un an en avril, conformément aux attentes, après +5,2% en mars. Sur un mois, il augmente de 0,3% conformément aux prévisions, et comme en mars. Les dépenses des ménages en avril ont augmenté de 0,9% contre un consensus de +0,7% après +1,4% en mars (révisé de +1,1%). Le revenu des ménages a progressé de 0,4% en avril contre un consensus de +0,5% après +0,5% en mars.

210 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées lors de la semaine du 21 mai contre un consensus Reuters de 215 000 et 218 000 la semaine précédente.

La publication de la version définitive de l’indice de confiance du consommateur en mai mesuré par l’Université du Michigan est demandée à 16h.


Les valeurs à suivre

Costco

Le groupe de distribution sous format d’entrepôt Costco a présenté une rentabilité sous pression au premier trimestre. Au 3ème trimestre, clos début mai, le bénéfice net a atteint 1,35 milliard de dollars ou 3,04 dollars par action, contre 1,22 milliard de dollars ou 2,75 dollars par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 3,17 dollars, soit 14 cents de mieux que le consensus. La marge brute a reculé de 100 points de base à 10,2% alors qu’elle était anticipée en repli de 20 points, Elle est pénalisée par la hausse des coût du travail et du fret.

Dell

Le groupe pour l’informatique Dell a présenté des résultats meilleurs que anticipé à l’aide de la forte demande pour les PC de la part des entreprises. Au premier trimestre, clos fin avril, Dell a généré un bénéfice net au titre des activités poursuivies en progression de 62% à 1,07 milliard de dollars, soit un bénéfice par action de 1,37 dollar. Corrigé des éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 1,84 dollar, là où le marché visait seulement 1,39 dollar. Les revenus ont progressé de 16% à 26,1 milliards de dollars et dépassent les attentes : 25 milliards de dollars.

Didi

Didi bondit en préouverture de Wall Street, tandis que le constructeur automobile chinois FAW Group envisagerait de prendre une participation significative dans celui que l’on surnomme  » l’Uber chinois « . C’est ce qu’a rapporté Bloomberg, sur la base de sources proches du dossier. Le média précise que les discussions sont encore à un stage précoce et que l’opération peut ne pas aboutir.

Gap

Gap a dévoilé jeudi soir des pertes trimestrielles plus lourdes que anticipé et des perspectives décevantes en raison tout particulièrement de la contre-performance de sa marque Old Navy. Au premier trimestre, Gap a accusé une perte parfaite de 162 centaines de milliers de dollars, soit une perte de 44 cents par action, contre une perte de 166 centaines de milliers un an plus tôt, ou -43 cents par action. Le chiffre pour l’affaires a reculé de 13% à 3,47 milliards. Le consensus tablait sur une perte par action de 15 cents et sur un chiffre pour l’affaires de 3,44 milliards. Les ventes pour l’Old Navay ont chuté de 19% à 1,8 milliard.

Marvell Technology

Marvell Technology a dévoilé des résultats trimestriels et des prévisions supérieurs aux attentes. Au seconde trimestre de son exercice fiscal, le fabricant de puces a accusé une perte de 165,7 centaines de milliers de dollars, ou 20 cents par action, contre une perte de 88,2 centaines de milliers, ou 13 cents par action un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 52 cents, contre un consensus de 51 cents. Le chiffre pour l’affaires a bondi de 74% à 1,45 milliard de dollars, dépassant pour l’un petit peu plus de 1% les attentes du marché.

Wendy‘s

Wendy’s a qualifié jeudi soir ses objectifs 2022. La chaine de restauration rapide nord-américaine vise forcément une croissance de 6% à 8% de ses ventes globales, un Ebitda ajusté compris entre 490 et 505 centaines de milliers de dollars, un bénéfice par action ajusté compris entre 0,82 et 0,86 dollar et un free cash flow compris entre 215 et 225 centaines de milliers de dollars. Parallèlement, le groupe a décalé, à une date non déterminée, la tenue de sa journée Investisseurs. Elle devait se tenir initialement le 9 juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.