Paris : cède 0,2% dans un contexte particulier de 14 juillet

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street – Rude semaine pour les "technos"

(AOF) – Wall Street est attendu une nouvelle fois dans le rougeâtre. Le Dow Jones peut accuser sa sixième séance consécutive de baisse mais le Nasdaq est entré en période de correction avec une chute de 11,85% à partir de son record de novembre. À partir de le début de la semaine, il perd 4,9%, soit sa plus mauvaise performance à partir de fin octobre 2020. Les valeurs technologiques sont pénalisées par la crainte d’un durcissement monétaire de la Fed. Netflix a noirci le tableau avec une croissance décevante d’abonnés. Les futures sur S&P500 et Nasdaq 100 cèdent 0,26% à 34 527 points et 0,76% à 14 727 points.


Hier à Wall Street

Dans le vert une bonne partie de la séance, les marchés actions européens ont au final terminé en net repli. La détente provoisoire du marché des taux ne fait pas oublier le risque pour l’une éventuelle erreur de la Réserve Fédérale. Les investisseurs redoutent que lors de sa réunion de travail de la semaine prochaine, la Fed envisage de resserrer trop durement sa politique monétaire et fragilise ainsi une reprise économique qui paraît marquer quelques signes pour l’essoufflement. Le Dow Jones a cédé 0,89% à 34 715,39 points. Le Nasdaq a perdu 1,3% à 14 154,02 points.


Les chiffres macroéconomiques

L’indice des indicateurs avancés en décembre est attendu à 16h.


Les valeurs à suivre

Intel

Intel a annoncé aujourd’hui son volonté d’effectuer un investissement initial de plus de 20 milliards de dollars dans l’habitation de deux nouvelles usines de puces dans l’Ohio.  » Cet investissement permettra de stimuler la réalisation pour répondre à la demande croissante de semi-conducteurs avancés, alimentant une nouvelle génération de produits innovants pour l’Intel et répondant aux besoins des clients de la fonderie « , a souligné le fabricant de semi-conducteurs. La réalisation devrait être mise en service en 2025.


Netflix

Netflix a levé le voile hier soir sur ses résultats au 4ème trimestre 2021. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le géant du streaming vidéo déçu les attentes. Plus que les bénéfices ou les revenus, ce sont les chiffres des abonnements qui ont attristé les investisseurs: la société a en effet gagné 8,28 centaines de milliers pour l’abonnés sur la période, tandis que le marché en attendait 8,5 centaines de milliers. Pire: pour le premier trimestre 2022, Netflix anticipe 2,5 centaines de milliers de nouveaux abonnés, soit environ près de la moitié de ce que Wall Street espère (5,7 centaines de milliers).


Schlumberger

Schlumberger a dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, la hausse des cours du pétrole ayant stimulé la demande des majors pétrolières. Ainsi, sa principale activité, l’habitation de puits, a vu ses ventes bondir de 28% à 2,39 milliards de dollars. Le chiffre pour l’affaires total a grimpé, lui, de 12,7% à 6,23 milliards. Les analystes interrogés par FactSet prévoyaient un chiffre pour l’affaires de 6,09 milliards. Le bénéfice net a progressé de 60,7% à 601 centaines de milliers. Le bénéfice par action s’est tenu à 42 cents contre 27 cents un an plus tôt et un consensus de 30 cents.


Twitter

Twitter Inc. a annoncé jeudi le lancement pour l’un outil permettant aux utilisateurs pour l’afficher des jetons non fongibles (NFT) en tant que photo de profil. Cette fonctionnalité permet de connecter un compte Twitter à un portefeuille de cryptomonnaies dans lesquels sont stockés des NFT. Twitter affiche les photos de profil NFT sous forme pour l’un hexagone, ce qui les différencie du cercle standard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.