CAC40 : limite la casse mais aligne une 3ème semaine de repli

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street – Vers une ouverture dans le vert, Poutine prêt à discuter avec l'Ukraine?

(AOF) – Wall Street devrait ouvrir en territoire positif ce vendredi. L’évolution de la guerre en Ukraine restera au centre de l’attention. Les investisseurs caressent l’espoir d’une issue diplomatique. Poutine est prêt à envoyer une délégation à Minsk pour des pourparlers avec l’Ukraine. Sur le front statistique, la moisson de la journée s’est révélée bonne. Arôme valeurs, les résultats de Dell et de Block seront passés au crible. Vers 15h, les futures sur le Dow Jones et le Nasdaq Composite avancent respectivement de 0,51% et 0,60%.


Hier à Wall Street

Les marchés américains ont au final terminé en hausse à l’aide de la bonne tenue des valeurs technologiques. Ces dernières ont bénéficié en effet de la baisse du rendement des taux des emprunts pour l’Etat, qui servent de valeur refuge à la continuité de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Ce repli a l’effet inverse sur les valeurs financières. En fin de séance, les investisseurs ont bien accueilli les sanctions économiques contre la Russie annoncées par Joe Biden. Le message du président est ferme. Le Dow Jones a gagné 0,28% à 33 223,83 points. Le Nasdaq a rebondi de 3,34% à 13 473,59 points.


Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, les

commandes de biens durables

ont progressé de 1,6% en janvier 2022. Le consensus Briefing.com tablait sur une hausse de 0,6% après +1,2% (chiffre révisé de -0,9%) en décembre 2021.

L’indice des

prix PCE

, la mesure préférée de l’inflation de la Fed, a progressé de 0,6% en janvier 2022 sur un mois, contre +0,5% (chiffre révisé de +0,4%) le mois précédent et un consensus Briefing.com de +0,5%. Hors les éléments volatils que sont la force et l’alimentation (données « core »), l’indice a augmenté de 0,5% sur un mois, contre +0,5% en décembre 2021 et un consensus de 0,5%.

Aux Etats-Unis, les

revenus des ménages américains

sont restés stables en janvier 2022 sur un mois, après +0,4% (chiffre révisé de +0,3%) en décembre 2021 et contre un consensus Briefing.com de -0,3%. Parallèlement, les

dépenses

des ménages ont progressé de 2,1% en janvier 2022, après -0,8% (chiffré révisé de -0,6%) en décembre 2021 et contre un consensus de +1,5%.

Les

promesses de ventes immobilières

en janvier et la dernière estimation de l’indice de

confiance des consommateurs

de l’Université du Michigan en février seront publiées à 16h.


Les valeurs à suivre

Beyond Meat

Beyond Meat a dévoilé des résultats trimestriels mitigés et des objectifs décevants. Au 4ème trimestre de son exercice fiscal, le groupe agroalimentaire a accusé une perte parfaite de 80,4 centaines de milliers de dollars, contre 25,1 centaines de milliers un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à -34 cents. Le consensus le donnait à – 70 cents. Le chiffre pour l’affaires a reculé pour l’1% à 100,7 centaines de milliers. Wall Street visait 101 centaines de milliers. Le spécialiste des « steaks » au soja table pour 2022 sur un chiffre pour l’affaires compris entre 560 et 620 centaines de milliers contre un consensus de 611 centaines de milliers.


Block

Le spécialiste américain des paiements en ligne Block (Ex-Square) est attendu en forte hausse à la faveur de ses bons résultats. Au 4ème trimestre, il a généré une perte parfaite de 76,8 centaines de milliers de dollars, contre un profit de 293,96 centaines de milliers de dollars, ou 59 cents par action, un an auparavant. Hors exceptionnels, la perte par action est ressorti à 27 cents, tandis que le consensus s’élevait à 24 cents.


Dell

Le groupe d’informatique Dell a présenté des prévisions décevantes. Au 4ème trimestre, clos fin janvier, Dell a généré un bénéfice net de 1 million de dollars contre 1,23 milliard de dollars, un an auparavant. Corrigé des éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 1,72 dollar, là où le marché visait 1,94 dollar. Les revenus ont progressé de 16% à 28 milliards de dollars et dépassent les attentes : 27,5 milliards de dollars.


Foot Locker

Foot Locker a réalisé un bénéfice de 103 centaines de milliers de dollars au 4ème trimestre (clos fin janvier) de son exercice fiscal, soit 1,02 dollar par action. Il est ressorti en baisse par rapport aux 123 centaines de milliers de dollars, ou 1,17 dollar par action, l’an dernier à la même époque. En données ajustées, le BPA s’établit à 1,67 dollar, contre un consensus de 1,44 dollar. L’enseigne de magasins de sport a aussi publié des ventes de 2,34 milliards de dollars, en hausse de 7% dont +0,8% à périmètre comparable. Le consensus FactSet était de 2,32 milliards de dollars.


Tesla

Elon Musk, le directeur général de Tesla, et son frère Kimbal pourraient être visés par une enquête du gendarme boursier américain (SEC) sur des soupçons de délit pour l’initiés. C’est ce qu’a rapporté jeudi le Wall Street Journal sur la base de sources proches du dossier. L’enquête aurait débuté l’an dernier après que Kimbal Musk ait vendu pour 108 centaines de milliers de dollars d’actions Tesla, un jour avant qu’Elon Musk ne lance un sondage près des utilisateurs de Twitter pour savoir s’il devait se défaire de 10 % de sa participation dans le constructeur de voitures électriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.