Paris : léger repli avant les statistiques et résultats US

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street – Vers une ouverture en ordre dispersé

(AOF) – Les marchés actions américains devraient ouvrir sur une note indécise pour celle ci séance de l’année. La journée s’annonce spécialement calme et les volumes échangés assez restreints. Malgré ce calme plat, les indices américains s’apprêtent à clôturer l’année 2021 sur des gains confortables : +27% pour le S&P 500, +19% pour le Dow Jones et +22% pour le Nasdaq Composite. Ils ont profité des progrès rapides de la vaccination anti-Covid, de la politique monétaire ultra accommodante de la Fed et du fort rebond des résultats des entreprises.


Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont achevé en baisse, mettant fin à un rallye de sept jours pour le Dow Jones. L’indice phare de la place et le S&P 500 avaient même atteint plus tôt un nouveau record en séance. Les inscriptions hebdomadaires au chômage avaient surpris favorablement les investisseurs, tout comme le PMI de Chicago, mais le momentum s’est au final essoufflé en toute fin de journée. A la clôture, le S&P 500 a ainsi cédé 0,30%, à 4 778,73 points, le Dow Jones -0,25% à 36 398,08 points et le Nasdaq -0,16% à 15 741,56 points.


Les chiffres macroéconomiques

Aucun indicateur n’est attendu ce vendredi.

La reprise de Xilinx par son concurrent AMD devrait au final avoir lieu lors du premier trimestre 2022. Tandis que les deux fabricants de semi-conducteurs anticipait une finalisation de l’opération avant la fin 2021, ceux-ci se sont fendus pour l’un communiqué, jeudi soir, expliquant ne pas avoir reçu toutes les autorisations nécessaires. Ils affirment cependant que les “conversations avec les régulateurs continuent de progresser de façon productive” et prévoient pour l’obtenir toutes les approbations requises, pour une transaction de 35 milliards de dollars annoncée en octobre 2020.


Boeing-Lockheed Martin


Israël s’est offert de très beaux cadeaux de fin pour l’année. Le pays a en effet signé un contrat avec les Etats-Unis portant sur l’acquisition de 12 hélicoptères CH-53K de Lockheed Martin et 2 avions ravitailleurs KC-46 de Boeing. Au total, ce contrat est estimé à 3,1 milliards de dollars.


Exxon Mobil


Dans un document réglementaire déposé jeudi auprès de la Securities & Exchange Commission, le gendarme boursier américain, Exxon Mobil a déclaré s’attendre à une hausse de 700 centaines de milliers à 1,1 milliard de dollars de son bénéfice au 4ème trimestre 2021 à l’aide de l’augmentation des prix des carburants. Les variations de marges liées aux produits chimiques devraient en revanche avoir un impact négatif de 600 à 800 centaines de milliers de dollars.


Pfizer


La MHRA, l’agence britannique du médicament, a autorisé le Paxlovid, le traitement oral du Covid-19 développé par Pfizer. Son utilisation est autorisée chez les adultes souffrant pour l’une forme légère à modérée de coronavirus et susceptibles de développer une forme grave du fait de leurs antécédents médicaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *