Une semaine de Bourse  Semaine morose

Analyse mi-séance AOF France/Europe – Attentisme avant l'emploi américain à 14h30

(AOF) – Les marchés européens progressent légèrement à la mi-séance. Les investisseurs attendent le rapport sur l’emploi pour le mois de juillet aux Etats-Unis. 870 000 conceptions de postes sont attendues, alors qu’il y en eu 850 000 en juin. Le taux de chômage est lui attendu en repli de 0,2 point, à 5,7%. Cette publication devrait choisir de la tendance pour la continuité de la journée. Par ailleurs, les valeurs financières et liées à la santé sont en odeur de sainteté aujourd’hui. Vers 12 heures, le CAC 40 grappille 0,07% à 6 787 points mais l’EuroStoxx50 gagne 0,16% à 4 168 points.

Pirelli domine l’indice milanais FTSE MIB en progressant de 3,74% à 5,27 euros, dans la foulée de résultats en parfaite amélioration et de perspectives revues à la hausse. Le fabricant de pneumatiques table en effet sur un chiffre pour l’affaires de 5 à 5,1 milliards pour l’euros en 2021, contre une précédente estimation de 4,7 à 4,8 milliards pour l’euros, ainsi que sur une marge pour l’Ebit ajusté de 15% à 15,5% (contre 14% à 15% auparavant). Selon Jefferies, ce relèvement “entraine une hausse de 6 %/40 points de base par rapport au consensus”.

Bien orientée hier, l’action Airbus recule de 0,43% à 116,14 euros après avoir fait le point sur son activité commerciale et ses livraisons entre le 1er janvier et fin juillet. Le groupe aéronautique a remporté 167 commandes brutes sur cette période, mais une fois pris en compte les annulations, les commandes nettes s’établissent à 33 avions. Il a aussi livré sur la période 344 appareils, dont 112 exemplaire de l’A321Neo et 147 de l’A320Neo, à 69 clients.

Les chiffres macroéconomiques de la journée

L’emploi salarié du domaine privé croît de 1,2 %, soit 239 500 conceptions nettes pour l’emplois au seconde trimestre en France, a annoncé l’Insee. Il a augmenté pour le seconde trimestre consécutif, après +0,5 % (soit +91 400 emplois) au trimestre précédent. Au total, l’emploi salarié privé retrouve mi-2021 globalement son niveau pour l’avant-crise; c’est-à-dire celui de la fin 2019. Néanmoins la situation est contrastée selon les secteurs : plusieurs dépassent leur niveau pour l’avant-crise (construction et tertiaire non-marchand) quand pour l’autres demeurent au-dessous (industrie et tertiaire marchand).

La réalisation industrielle en Allemagne a reculé de 1,3% au mois de juin par rapport à mai, alors qu’elle était demandée en hausse de 0,5%. Le mois précédent, elle avait déjà baissé de 0,8% (chiffre révisé de -0,3%).

A 14h30, les Etats-Unis rendront public le rapport mensuel sur l’emploi au mois de juillet, avec tout particulièrement les conceptions pour l’emplois dans le domaine non-agricole. Les stocks de grossiste du mois de juin seront, eux, identifiés à 16h00.

Vers 12h00, l’euro cède 0,21% à 1,1809 dollar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *