POINT MARCHÉS-Nouveau repli en Europe, les investisseurs fuient toujours le risque

Analyse mi-séance AOF France/Europe – En ordre dispersé, Paris à la traîne

(AOF) – Les marchés actions européens évoluent en ordre dispersé. La Bourse de Paris est pénalisée par le repli du luxe et plus globalement de certaines valeurs de croissance (comme Capgemini ou Dassault Systèmes) en proportion de la poursuite de la remontée des taux. Celle ci en revanche profite aux valeurs financières. Société Générale (+1,4%) a pris la tête du CAC 40. Les investisseurs réagiront à une salve de statistiques américaines cet après-midi, dont les ventes au détail pour l’août. Le CAC 40 perd 0,21% à 6 209,08 points mais l’Euro Stoxx 50 gagne 0,30% à 3 578,28 points.

Bien que ses ventes aient augmenté de 3% au 3ème trimestre pour atteindre 57,45 milliards de couronnes suédoises, l’enseigne de prêt-à-porter H&M (-1,32% à 111,80 couronnes suédoises) a publié un chiffre pour l’affaires en baisse de 4% en monnaies locales. Le géant suédois déçoit les analystes, contrairement à l’un de ses rivaux directs l’Espagnol Inditex qui a brillé en bourse hier à Madrid après la publication de ses résultats au premier semestre avec un résultat net en forte hausse (+41%) à 1,8 milliard pour l’euros.

A Paris, Carmat grimpe de 6,63% à 13,67 euros, soutenu par des prévisions encourageantes. A l’occasion de la publication de ses résultats semestriels, le fabricant du cœur artificiel Aeson a qualifié la reprise des implantations en octobre et assuré que la demande de la part des médecins était très forte. En décembre dernier, le groupe avait de plein gré suspendu ses implantations en raison de problèmes qualité. Raison pour laquelle Carmat n’a enregistré aucun chiffre pour l’affaires lors du premier semestre 2022.

LNA Santé gagne plus de 7% à 32,25 euros, soutenu par des résultats semestriels solides. Le spécialiste de la prise en charge de la dépendance, a dévoilé un résultat net part du groupe en progression de 21,6% à 13,5 centaines de milliers pour l’euros au titre du premier semestre 2022. L’Ebitda consolidé s’élève à 72,4 centaines de milliers pour l’euros, en hausse de 2,9%. Le résultat opérationnel courant grimpe de 7,1% à 33,1 centaines de milliers pour l’euros. Son chiffre pour l’affaires s’établit à 359,9 centaines de milliers pour l’euros, en croissance de 6,4%.


Les chiffres macroéconomiques de la journée

En France, l’indice des prix à la consommation est au final ressorti en août sur un an à 5,9% contre +5,8% en 1ère estimation. Sur un mois, la hausse est de 0,5% contre 0,4% en 1ère estimation. L’indice des prix à la consommation harmonisé selon les normes européennes (IPCH) s’établit sur un an à 6,6% contre une 1ère estimation de 6,5%. Sur un mois, l’indice progresse de 0,5% contre une 1ère estimation de 0,4%.

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 14h30 des ventes au détail pour le mois pour l’août, des inscriptions hebdomadaires au chômage, de l’indice manufacturier « Empire State » pour le mois de sept., des prix à l’importation pour le mois pour l’août et de l’indice « Philly Fed » pour le mois de sept.. La réalisation industrielle pour le mois pour l’août est demandée à 15h15 et les stocks des entreprises pour le mois de juillet à 16h.

Vers 12h00, l’euro gagne 0,12% à 0,9992 dollar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.