Paris : léger repli avant les statistiques et résultats US

Analyse mi-séance AOF France/Europe – La hausse se prolonge sur les places européennes, PMI et résultats d'entreprises en soutien

(AOF) – La hausse des marchés actions européens se prolonge ce vendredi à la mi-journée. Déjà rassurés par le ton très accommodant de la BCE hier, les investisseurs ont pu avoir des gages sur la solidité de la reprise économique dans la zone euro, où l’activité du domaine privé est au un peu avant à compter de 2000, selon les données préliminaires pour l’IHS Markit. Parallèlement, les résultats pour l’entreprises contribuent aussi à soutenir le moral des opérateurs, à l’image de Thales, Dassault Aviation ou Valeo. Vers 11h50, le CAC 40 avance de 0,89% à 6 539,27 points et l’EuroStoxx 50 prend 0,84% à 4 093,28 points.

L’activité a rebondi plus fortement que anticipé au premier semestre pour Thales. L’équipementier pour l’aérospatiale, la défense et la sécurité en a donc profité pour relever son objectif de chiffre pour l’affaires annuel. Le fleuron français vise maintenant un chiffre pour l’affaires 2021 compris entre 17,5 et 18 milliards pour l’euros, contre entre 17,1 et 17,9 milliards auparavant. En Bourse, cela permet à Thales de prendre 0,95% à 89,68 euros l’action.

Dassault Aviation prend de l’altitude sur la place de Paris, où il s’élève de 4,95% à 1 017 euros l’action, dans le sillage de ses résultats du premier semestre 2021. Le constructeur aéronautique a dégagé un bénéfice net ajusté de 265 centaines de milliers pour l’euros, contre 87 centaines de milliers pour l’euros lors du premier semestre 2020. De son arôme, le résultat opérationnel ajusté ressort à 175 centaines de milliers pour l’euros, contre 55 centaines de milliers pour l’euros un an plus tôt, pour l’où il découle une marge de 5,6%, contre 2,1% un an plus tôt.

Valeo (+8,73% à 24,79 euros) a généré au premier semestre un résultat net, part du groupe, de 90 centaines de milliers pour l’euros contre une perte de 1,21 milliard pour l’euros, un an auparavant. L’Ebitda de l’équipementier automobile est ressorti à 1,2 milliard pour l’euros contre 202 centaines de milliers pour l’euros, faisant ressortir une marge de 13,4% contre 2,9%. Le chiffre pour l’affaires consolidé de 8,994 milliards pour l’euros est en progression de 31 % à périmètre et taux de change constants.

Les chiffres macroéconomiques de la journée

Les marchés sont fériés au Japon en raison pour l’un four férié.

En France, l’indice PMI “flash” pour l’IHS Markit du domaine manufacturier ressort en juillet à 58,1 contre un consensus de 58,4 après 59 en juin. Dans les services, il s’établit à 57 contre un consensus de 58,7 après 57,8 en juin. L’indice composite a atteint 56,8 contre un consensus de 58,5 après 57,4 en juin.

En juillet 2021, l’économie allemande continue de se redresser rapidement, selon une estimation préliminaire du bureau pour l’études IHS Markit. Ainsi, l’indice des directeurs pour l’achat (PMI) Composite est ressorti à 62,5 contre un consensus de 60,8 et après 60,1 en juin. De son arôme, le PMI dans les services a atteint 62,2 en juillet 2021, contre un consensus de 59,1 et après 57,5 en juin.

La réouverture de l’économie accompagnant l’allègement des restrictions sanitaires a entraîné la plus forte croissance de l’activité globale de la zone euro à compter de vingt et un ans en juillet C’est ce qui ressort pour l’une estimation préliminaire du bureau pour l’études IHS Markit. Ainsi, l’indice des directeurs pour l’achat (PMI) Composite est ressorti à 60,6 contre un consensus de 60 et après 59,5 en juin. De son arôme, le PMI dans les services a atteint 60,4 en juillet 2021, contre un consensus de 59,5 et après 58,3 en juin.

La 1ère estimation des indices PMI de juillet pour les Etats-Unis sera dévoilée à 15h45.

Vers 11h50, l’euro est quasi stable à 1,1769 dollar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *