Paris : cède 0,2% dans un contexte particulier de 14 juillet

Analyse mi-séance AOF France/Europe – Les Bourses européennes tâchent de poursuivre sur leur bonne lancée

(AOF) – Après avoir signé vendredi leur 6ème semaine consécutive de progression, les Bourses européennes évoluent sur un biais haussier ce lundi. Les indices sont soutenus par les indicateurs économiques favorables dévoilés en Chine. Les investisseurs misent par ailleurs sur la poursuite de politiques accommodantes des grandes banques centrales, malgré l’accélération de l’inflation. Christine Lagarde, la présidente de la BCE, a déclaré ce matin que l’inflation refluera plus lentement que anticipé. Vers 11h50, le CAC prend 0,23% à 7 107,69 points et l’EuroStoxx 50 grappille 0,08 % à 4 373,87 points.

Royal Dutch Shell (+1,33% à 1 131,60 pence) a proposé à ses actionnaires pour l’établir une seule ligne pour l’actions et de transférer sa résidence fiscale au Royaume-Uni. La compagnie pétrolière est constituée au Royaume-Uni avec une résidence fiscale néerlandaise et une structure pour l’actions double A/B à compter de sa fusion en 2005. Shell demande désormais aux actionnaires pour l’approuver la simplification de la structure de la société lors pour l’une assemblée générale qui se tiendra le 10 décembre à Rotterdam.

Le salon aéronautique de Dubaï a débuté en fanfare pour Airbus. Le géant européen y a décroché une commande impensable de 255 avions de le domaine A321neo auprès de 4 compagnies aériennes appartenant à la société étasunienne de capital-investissement Indigo Partners. Selon le dernier prix catalogue disponible (2018), cette commande ferme dépasse les 30 milliards de dollars. En Bourse, les investisseurs apprécient : le titre Airbus s’élève de 1,94 % à 114,32 euros, s’offrant ainsi l’une des plus fortes hausses du CAC 40.

Saint-Gobain (-0,82% à 60,30 euros) a annoncé l’acquisition pour l’une usine de gypse à Nairobi, au Kenya. Il s’agira du premier site de production du groupe français au Kenya, sur lequel il prévoit par ailleurs pour l’investir dans une ligne de production de chimie de l’habitation. Saint-Gobain a aussi fait l’acquisition pour l’une participation majoritaire dans a.b.e. Mauritius, acteur de premier plan – licencié de Chryso – dans les mortiers techniques, additifs et produits imperméabilisants à Maurice.

Les chiffres macroéconomiques de la journée

Selon les premières estimations d’Eurostat, les exportations de biens de la zone euro vers le reste des gens se sont établies à 209,3 milliards d’euros en sept. 2021, soit une hausse de 10% par rapport à sept. 2020. Les importations à compter de le reste des gens ont quant à elles été de 202 milliards d’euros, une augmentation de 21,6% sur un an. En conséquence, la zone euro a enregistré un excédent de son commerce de biens avec le reste des gens de 7,3 milliards d’euros, contre +24,1 milliards d’euros en sept. 2020.

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 14h30 de l’indice manufacturier Empire State de la Fed de New York pour novembre.

Vers 11h50, l’euro grappille 0,07 % à 1,1452 dollar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.