POINT MARCHÉS-Nouveau repli en Europe, les investisseurs fuient toujours le risque

Analyse mi-séance AOF France/Europe – Les Bourses profitent de la hausse des taux

(AOF) – Hésitants en début de séance, les marchés actions européens ont carrément pris le chemin de la hausse tout particulièrement grâce aux valeurs bancaires. Ces dernières sont soutenues par la progression des taux longs. Le rendement du 10 ans américain gagne plus de 3 points de base à 2,51% après avoir atteint 2,547%, soit son précédemment niveau à compter de avril 2019. Sur le Vieux Continent, la tendance est analogue en raison de l’accélération des anticipations pour l’inflation reliée à la guerre en Ukraine. Vers midi, le CAC 40 gagne 1,4% à 6 645 points. L’Euro Stoxx 50 progresse de 1,6% à 3 930 points.

Telecom Italia (TIM) progresse de 2,5% à la bourse de Milan, à 34,1 centimes par titre, après avoir qualifié un but du fonds CVC pour acquérir une participation minoritaire de sa future division ServCo. Celle-là est créée en cas de réalisation du nouveau plan stratégique présenté par TIM les premiers jours du mois et censé générer de la valeur en séparant les activités. ServCo regrouperait les activités de la division Société (c’est-à-dire la connectivité et les services TIC) en plus de celles des centres de données (Noovle), des imprimantes (Olivetti) ou aussi de la cybersécurité (Telsy).

C’est un nouvel opus du scandale Orpea (+0,36% à 36 euros). Brigitte Bourguignon, la ministre chargée de l’Autonomie, a annoncé ce week-end que l’Etat allait porter plainte contre l’exploitant d’Ehpad et qu’il allait exiger le remboursement des financements publics qui auraient été irrégulièrement employés. Cette annonce fait suite aux conclusions de l’enquête menée par l’Inspection générale des finances (IGF) et des affaires sociales (IGAS) et faisant état de « dysfonctionnements significatifs dans l’organisation du groupe au détriment de la prise en charge des résidents ».


Les chiffres macroéconomiques de la journée

Les investisseurs se contenteront aux Etats-Unis de la balance commerciale en février à 14h30.

Vers midi, l’euro grappille 0,02% à 1,0989 dollar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.