Une semaine de Bourse  Semaine morose

Analyse mi-séance AOF France/Europe – Les investisseurs voient le verre à moitié plein

(AOF) – Les marchés européens sont bien orientés dans le sillage des clôtures positives des places asiatiques. Les investisseurs sont rassurés par la baisse des cas de Covid-19 en Chine. Les futures sur les indices américains sont aussi dans le vert. Pour autant, les marchés vont demeurer très attentifs aux actualités susceptibles de les éclairer sur la santé de l’économie mondiale. Les ventes au détail aux Etats-Unis pour avril et les déclarations de Christine Lagarde, mais surtout de Jerome Powell sont très attendues. Vers 12 heures, le CAC 40 gagne 1,47% à 6441 points.

Engie profite à plein de la crise existante. L’énergéticien, qui achète, mais aussi vend, l’essentiel de son gaz sur le marché, a largement limité l’impact de la flambée des prix de la force à l’aide de des contrats de couverture. Le groupe a aussi réduit son exposition directe au gaz russe. A cet égard, Engie a trouvé un accord avec son fournisseur russe Gazprom pour payer ses achats en respectant les sanctions européennes sans pour autant s’exposer à la volatilité de la devise russe, le Kremlin obligeant les sociétés à régler en roubles. A Paris, le titre bondit de 5,9% à 12,3 euros.

Aramis Group progresse de 2,23% à 5,73 euros sur la place de Paris, après avoir qualifié ses objectifs annuels. Pour son exercice qui s’achèvera fin sept. 2022, le spécialiste de la vente en ligne de voitures pour l’occasion vise forcément un chiffre pour l’affaires total de plus de 1,7 milliard pour l’euros, une croissance des volumes B2C vendus de véhicules reconditionnés supérieure à +45%, et un Ebitda ajusté positif.


Les chiffres macroéconomiques de la journée

En France, le taux de chômage baisse de 0,1 point au premier trimestre pour atteindre 7,3%, soit son niveau le plus bas à compter de 2008, après une baisse de 0,6 point le trimestre précédent. « La crise ukrainienne et la remontée des taux s’hasardent cependant de casser cette mobile », pense cependant Guillaume Moukala, économiste chez Asterès.

Le nombre de personnes ayant un emploi a augmenté de 0,5% dans la zone euro et de 0,4% dans l’Union européenne au premier trimestre 2022 par rapport au trimestre précédent, selon l’estimation publiée par Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne. Au 4ème trimestre 2021, l’emploi avait augmenté de 0,4% dans la zone euro et dans l’UE.

Lors du premier trimestre 2022, le PIB corrigé des variations saisonnières a augmenté de 0,3% dans la zone euro et de 0,4% dans l’Union européenne par rapport au trimestre précédent, selon l’estimation publiée par Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne. Le consensus anticipait un maintien de la 1ère estimation à +0,2% pour la zone euro. Au 4ème trimestre 2021, le PIB avait augmenté de 0,3% dans la zone euro et de 0,5% dans l’UE.

Aux Etats-Unis, les ventes au détail en avril seront publiées à 14h30, la réalisation industrielle et taux pour l’utilisation des capacités de production en avril à 15h15,

l’indice NAHB de la confiance des constructeurs immobiliers en mai et les stocks des entreprises en mars à 16h.

Vers 12h00, l’euro gagne 0,34% à 1,0472 dollar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.