Paris : cède 0,2% dans un contexte particulier de 14 juillet

Analyse mi-séance AOF France/Europe – Vendredi noir pour les bourses européennes

(AOF) – Les marchés actions européens chutent dans le sillage des places asiatiques et la perspective pour l’une reprise très compliquée à Wall Street. Fermée hier pour cause de Thanksgiving, la place us rouvre cet après-midi, mais pour une demi-journée seulement. Les indices actions sont emportés par la crainte suscitée par irruption en Afrique du Sud pour l’un nouveau variant potentiellement très contagieux et résistant aux vaccins contemporains. Dans la tourmente, les valeurs liées à la santé tirent systématiquement leur épingle du jeu. Le CAC 40 cède 3,7% à 6 815 points et l’Euro Stoxx 50, 3,3% à 4 153 points.

Au chapitre des valeurs européennes, Telecom Italia cède 0,2% à 0,457 euro à la bourse de Milan, surperformant son indice de référence, le FTSE MIB, qui avance dans le rougeâtre écarlate comme la quasi totalité des bourses européennes. La journée s’annonce décisive pour l’futur de l’opérateur de télécommunication italien, du fait que se tient aujourd’hui la réunion de travail de son conseil pour l’administration. A l’ordre de la journée figurent les derniers résultats (calamiteux) du groupe, mais aussi et aussi l’offre de rachat de KKR et l’futur du directeur général, Luigi Gubitosi.

Les valeurs Covid sont à la fête à la Bourse de Paris. Et ce sont bien les seules. Eurofins bondit de plus de 6% pour signer la plus forte hausse pour l’un CAC 40 en repli de plus de 3,7%. bioMérieux grimpe de 5,7%, Valneva de 8,5% et Sartorius Stedim, qui fourni les biotechs, de 5,7%. Les investisseurs estiment que les fabricants de tests et de vaccins devraient crouler sous les commandes avec l’arrivée du nouveau variant B.1.1.529, “le plus important jamais détecté”, selon la Grande-Bretagne. Cette énième déclinaison du coronavirus est suspectée pour l’être résistante aux vaccins contemporains.

Après Rémy Cointreau hier, c’est Laurent Perrier qui surprend favorablement les investisseurs vendredi. La Maison de champagne gagne 1% à 100 euros dans un environnement de marché qui ne se prête cependant peu aux festivités. Le groupe indépendant a dévoilé des résultats semestriels 2021-2022 en forte progression à l’aide de la levée progressive des mesures sanitaires et à la réouverture graduelle des lieux de consommation dans le univers.

Les chiffres macroéconomiques de la journée

En novembre 2021, la confiance des ménages est stable en France. À 99, l’indicateur qui la synthétise se trouve juste en dessous de sa moyenne de longue période (100).

Vers midi, l’euro gagne 0,65% à 1,1281 dollar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.