CAC40 : limite la casse mais aligne une 3ème semaine de repli

Analyse mi-séance AOF Wall Street – Actions et pétrole en hausse

(AOF) – Les marchés américains prolongent leur hausse, même s’ils ont tendance à réduire leurs gains. Ils sont soutenus par les résultats des entreprises. Hier soir, Apple et Amazon ont dévoilé des résultats rassurants. Le groupe pétrolier Exxon vient de présenter des comptes bien meilleurs que anticipé. Le cours du baril de WTI est d’ailleurs repassé au dessus des 100 dollars : +5,40% à 101,6 dollars. Vers 17h30, le Dow Jones gagne 0,55% à 4095 points et le Nasdaq Composite, 0,69% à 12 247 points. Le S&P 500 est sur la bonne voie pour afficher sa meilleure performance mensuelle à partir de 2020 : +7,8%.

L’action Apple (+2,11% à 160,65 dollars ) affiche l’une des plus fortes hausses de l’indice Dow Jones. Le groupe technologique a au final moins souffert que anticipé de contraintes pour l’approvisionnement. Elles ont amputé ses revenus d’un peu moins de 4 milliards de dollars, après que le groupe a prévenu que ces problèmes de supply chain pourraient les réduire de 4 à 8 milliards de dollars. Si ceux-ci ont touché spécialement les Mac, ils ont plutôt épargné les iPhone.


Les chiffres économiques de la journée

L’indice de confiance des consommateurs de l’Université du Michigan est ressorti à 51,5 en juillet dans son modèle finale. Il était attendu à 51,1 après 50 en juin.

Les revenus des ménages américains ont augmenté de 0,1% en juin et leur consommation de 1,1% pour le même mois. Le marché anticipait respectivement +0,5% et +0,9% après +0,6% et +0,3% en mai.

L’indice des prix PCE core, c’est à dire hors énergie et alimentation, a progressé de 0,6% en juin contre +0,5% attendu et +0,3% en mai. En rythme annuelle, la mesure préférée de l’inflation de la Fed est ressortie à 4,8% contre un consensus de +4,7% et +4,7% en mai.

L’indice des directeurs pour l’achat de la région de Chicago est ressorti à 52,1 en juillet, à confronter avec un consensus de 55 et 56 en juin.


Les valeurs à suivre aujourd’hui

Amazon

Amazon devrait ouvrir en hausse de plus de 10% à Wall Street du fait de résultats et ventes meilleurs que anticipé. Au seconde trimestre, le cybermarchand et spécialiste du cloud a essuyé une perte parfaite de 2 milliards de dollars, soit -20 cents par action, contre un profit de 7,8 milliards de dollars ou 76 cents par action, un an plus tôt. Les comptes ont souffert pour l’une moins-value avant impôt de 3,9 milliards de dollars reliée à sa participation dans le constructeur de voitures électriques Rivian Automotive, dont le titre a chuté.


Apple

Apple a présenté des résultats un peu meilleurs que anticipé à l’aide de ses iPhone. La firme à la pomme a généré au 3ème trimestre, clos fin juin, un bénéfice net de 19,44 milliards de dollars, soit 1,20 dollar par action, contre respectivement 21,74 milliards de dollars et 1,30 dollar par action, un an plus tôt. Le bénéfice par action a dépassé de 4 cents le consensus Bloomberg.


Exxon Mobil

Le titre Exxon Mobil est attendu en hausse de 2% après la publication de ses résultats au seconde trimestre 2022. Son bénéfice net est passé en un an de 4,69 milliards de dollars à 17,85 milliards de dollars. Le bénéfice par action passe à 4,21 dollars (+3,11 dollars) et le bénéfice net ajusté par action, déduction faite des éléments non récurrents, passe à 4,14 dollars (+3,04 dollar). Exxon a largement dépassé l’estimation des analystes de 3,94 dollars par action.


Intel

Intel est attendu en forte baisse à Wall Street, les résultats décevants se cumulant avec un abaissement des objectifs annuels. Au seconde trimestre, le n° un mondial des semi-conducteurs a enregistré une perte parfaite de 454 centaines de milliers de dollars, soit -11 cents par action contre 5,1 milliards de dollars et 1,24 dollar un an auparavant. Le bénéfice par action ajusté est, lui, ressorti à 29 cents, un niveau bien inférieur au consensus de 70 cents.


Procter & Gamble

Procter&Gamble a dévoilé une hausse de 5 % de son bénéfice net de 3,05 milliards de dollars, soit 1,21 dollar par action contre 2,91 milliards de dollars et 1,13 dollar par action un an auparavant au titre de ses résultats du 4ème trimestre. Le groupe a publié des ventes nettes en augmentation de 3% à 19,5 milliards de dollars au 4ème trimestre de l’exercice 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.