POINT MARCHÉS-Petite hausse en vue à Wall Street, l'Europe hésite

Analyse mi-séance AOF Wall Street – Hausse fragile, la guerre se poursuit et le pétrole flambe à nouveau

(AOF) – Les indices américains évoluent en hausse fragile jeudi. Hier soir, comme attendu, la Fed a relevé son taux directeur de 25 points de base dans le cadre de la normalisation de sa politique monétaire, tandis que l’inflation devrait largement dépasser les 4% cette saison. Jerome Powell a toutefois tenté de rassurer en arguant que l’économie nord-américaine était assez solide pour faire face à la hausse du pétrole, qui flambe encore aujourd’hui. Les statistiques de la journée lui ont globalement offert raison. Tandis que la guerre en Ukraine fait forcément rage, le Dow Jones gagne 0,4% et le Nasdaq, 0,23%.

L’action Accenture (-0,94% à 321,70 dollars) n’échappe pas à la baisse quand bien même le groupe de conseil en management, avancées technologiques et externalisation a de nouveau rehaussé ses projections annuelles. Le concurrent de Capgemini a bénéficié pour l’une forte croissance au seconde trimestre et remporté pour l’importants succès commerciaux. Il peut ainsi se permettre pour l’augmenter son dividende trimestriel de 10% à 97 cents par action. Accenture est l’un des grands gagnants de l’accélération de la numérisation des gens.


Les chiffres économiques de la journée

L’indice manufacturier de la Fed de Philadelphie a bondi à 27,4 pour le mois de mars, après 16 en février. Il était attendu à 15.

Les mises en chantier de logements se sont élevées à 1,769 million au mois de février aux Etats-Unis, soit au-dessus du consensus des analystes (1,69 million) et des données de janvier (1,657 million, chiffre révisé de 1,638 million). Le nombre de permis de construire a atteint 1,859 centaines de milliers, aux normes aux attentes (1,59 million), mais en baisse par rapport au mois précédent (1,895 million).

Les Etats-(Unis ont enregistré 214 000 chômeurs supplémentaires lors de la semaine du 12 mars 2022, pour un consensus de 220 000. Un chiffre qui repart à la baisse après les 229 000 (révisé) comptabilisés la semaine précédente.

La réalisation industrielle nord-américaine a progressé de 0,5% en février en rythme mensuel, complètement aux normes aux attentes. Elle avait crû de 1,4% (révisé de +1,5%) en janvier.


Les valeurs à suivre aujourd’hui


Accenture

Accenture a publié un bénéfice net de 1,63 milliard de dollars lors du trimestre qui s’est achevé fin février, contre 1,44 milliard un an plus tôt. Par action, cela représente un bénéfice de 2,54 dollars, tandis que le consensus FactSet visait un BPA de 2,39 dollars. Le chiffre pour l’affaires du géant du conseil a bondi de 24,5% pour atteindre 15,05 milliards, contre un consensus de 14,65 milliards. Dorénavant, pour son exercice fiscal 2022, la société vise une croissance de 24% à 26%, contre un précédent objectif de 19% à 22%, ainsi qu’un bénéfice par action de 10,61 à 10,81 dollars.


Berkshire Hathaway

Berkshire Hathaway a augmenté sa participation dans Occidental Petroleum pour détenir maintenant 136,37 centaines de milliers pour l’actions, soit 14,6% du capital de la société pétrolière et gazière. Sur la base pour l’un cours de clôture de 52,99 dollars mercredi, cette participation est valorisée environ 7,23 milliards de dollars. En plus de ces actions ordinaires, la société pour l’investissement de Warren Buffett possède aussi 100 000 actions privilégiées de série A.


Netflix

Netflix va tester au Chili, au Costa Rica et au Pérou un nouveau dispositif visant à lutter contre le partage des mots de passe. Les abonnés devront en effet s’acquitter pour l’une somme supplémentaire (l’équivalent de 3 dollars au Chili et au Costa Rica et de 2,12 dollars au Pérou), pour ajouter deux profils supplémentaires à leur compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.