Analyse mi-séance AOF Wall Street - Wall Street repasse dans le rouge, la confiance des consommateurs déçoit

Analyse mi-séance AOF Wall Street – La tendance baissière se confirme à New York, Home Depot plombe le Dow Jones

(AOF) – Les indices américains restent ancrés dans le rouge bordeaux ce mardi, à l’approche de la mi-séance. Seront-ils capables de rééditer leur remontée inattendue pour l’hier soir ? Rien n’est moins sûr, tant certaines données macroéconomiques ont déçu: certes la réalisation industrielle a augmenté plus que anticipé en juillet, mais la les ventes au détail ont, elles, reculé plus fortement qu’anticipé. De plus, la situation reste chaotique en Afghanistan, et les résultats pour l’entreprises n’ont pas tous été appréciés. Ainsi, Home Depot plombe un Dow Jones en baisse de 0,72%, tandis que le Nasdaq recule de 0,85%.

Home Depot coule au Dow Jones, en chutant de plus de 5,2% à 317,58 dollars, après la publication de ses résultats trimestriels. En plus pour l’un contexte déjà peu porteur pour les actions, l’enseigne de magasins de bricolages et pour l’équipement pour la maison souffre de ventes à périmètre comparable (référence dans le domaine) décevantes: en effet, bien qu’elles aient progressé de 4,5% au deuxième trimestre, elles ont malgré tout largement manqué le consensus FactSet, qui anticipait une croissance de 5,4%. Cela inclut une croissance de 3,4% aux Etats-Unis, tandis que les analystes visait +5,1%.

Les chiffres économiques de la journée

L’indice NAHB, qui mesure la confiance des constructeurs immobiliers américains, est ressorti à 75 en août 2021, énervant les attentes du consensus Briefing.com (80). En juillet, l’indice NAHB était ressorti à 80.

Aux Etats-Unis, les stocks des entreprises ont augmenté de 0,8 % sur un mois en juin 2021, après une hausse de 0,6% en mai (chiffre révisé de +0,5%) et contre un consensus de Briefing.com de +0,8%.

La réalisation industrielle étasunienne a augmenté de 0,9% au mois de juillet par rapport à juin. Elle était demandée en hausse de 0,5%, après +0,2% le mois précédent.

Les ventes au détail aux Etats-unis ont reculé de 1,1% mois de juillet par rapport à juin. Elle étaient attendues en baisse de 0,3%, après +0,7% le mois précédent. Hors automobile, elles ont diminué de 0,4%, contre une hausse demandée de 0,1% et après +1,6% en juin.

Les valeurs à suivre aujourd’hui

Home Depot

Home Depot a publié un bénéfice de 4,81 milliards de dollars (+11% sur un an), soit 4,53 dollars par action, lors du trimestre qui s’est achevé le 1er août. Le consensus FactSet est ainsi dépassé, lui qui attendait 4,45 dollars par action. Les ventes de l’enseigne de magasins de bricolage et pour l’équipement de la maison ont progressé de 8,1% à 41,12 milliards de dollars. Là-aussi le chiffre est supérieur au consensus (40,63 milliards). En revanche, à périmètre comparable, les ventes n’ont progressé que de 4,5%, contre +5,4% attendus, dont +3,4% aux Etats-Unis (consensus à +5,1%).

Roblox

Roblox devrait ouvrir en net repli ce mardi à Wall Street, dans le sillage de ses résultats du seconde trimestre 2021. La plate forme de création de petits jeux vidéo Roblox a publié une perte par action de 0,25 dollar sur la période, contre 0,40 dollar par action un an plus tôt. De son arôme, le chiffre pour l’affaires s’est élevé à 454,1 centaines de milliers de dollars, en hausse de 127% sur un an.

Tencent Music

Le géant chinois de la réalisation musicale coté à Wall Street, Tencent Music Entertainment, a réalisé au deuxième trimestre un bénéfice ajusté de 0,69 yuan par action (+1,5%), soit 0,10 dollar, un chiffre entièrement aux normes au consensus. Le chiffre pour l’affaires a pour sa part augmenté de 15,5% à 1,24 milliard de dollars, tandis que les analystes espéraient 1,26 milliards. Les revenus de la musique en ligne ont bondi de 32,8% à l’aide de la publicité et aux abonnements de sa plateforme de streaming (+36,3%). Celle-là compte 66,2 centaines de milliers pour l’utilisateurs (+40,6%).

Walmart

Walmart a réalisé un bénéfice de 4,28 milliards de dollars au deuxième trimestre 2021, soit 1,52 dollar par action, après un bénéfice de 6,48 milliards, ou 2,27 dollars par action, un an plus tôt. En données ajustées, le BPA ressort à 1,78 dollar, dépassant ainsi le consensus FactSet qui visait 1,57 dollars. Les ventes du n° un mondial de la grande distribution ont pour leur part augmenté de 2,4% à 141,04 milliards. Le consensus attendait une quasi stagnation. Aux Etats-Unis, les ventes à périmètre comparable ont grimpé de 6%, soit deux fois plus que ce qu’anticipaient les analystes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.