POINT MARCHÉS-Nouveau repli en Europe, les investisseurs fuient toujours le risque

Analyse mi-séance AOF Wall Street – Le Dow Jones plombé par Disney

(AOF) – Les marchés américains affichent un léger rebond jeudi, après la chute de la veille provoquée par les chiffres de l’inflation. Les Etats-Unis ont en effet rencontré en octobre leur plus forte poussée des prix à la consommation à compter de 1990, renfonçant les craintes pour l’un resserrement monétaire plus rapide qu’escompté. La journée connaît toutefois des volumes limités en raison des célébrations du 11 Novembre, jour férié dans le pays. Aucune statistique n’est ainsi à attendre. Peu aidé par Disney, le Dow Jones cède 0,2% à la mi-séance, tandis que S&P 500 et Nasdaq gagnent respectivement 0,24% et 0,8%.

C’est la dégringolade pour Disney qui cède 8,3% à 159,85 dollars par action, affichant ainsi de très loin la plus forte chute pour l’un Dow Jones en berne. La firme de l’oncle Walt a publié hier soir un rapport trimestriel très énervant, aussi bien du arôme des résultats que des abonnements à sa plateforme de vidéo à la demande, Disney+. Bien que redressé, son bénéfice par action ajusté est ressorti à 37 cents au 4ème trimestre de son exercice fiscal 2021 (après une perte ajustée de 20 cents l’an passé à la même époque), tandis que le consensus FactSet espérait 52 cents.

Les chiffres économiques de la journée

Aucune statistique n’est prévue aujourd’hui.

Les valeurs à suivre aujourd’hui

Beyond Meat

Beyond Meat a publié hier soir une perte de 54,8 centaines de milliers de dollars au 3ème trimestre 2021, soit 87 cents par action, après une perte de 19,3 centaines de milliers, ou 31 cents par action, un an plus tôt. Un chiffre largement moins bon que le consensus FactSet, qui attendait une perte par action de 37 cents. Les ventes du groupe agroalimentaire ont progressé de 13% à 106,4 centaines de milliers de dollars, là aussi en dessous des espoirs (109,2 centaines de milliers). Pour le dernier trimestre, la société anticipe des revenus de 85 à 110 centaines de milliers de dollars, loin du consensus qui en attend au minimum 130,5 centaines de milliers.

Boeing

Selon des papiers juridiques déposés auprès pour l’un tribunal de Chicago mercredi, Boeing a reconnu sa responsabilité dans le cash de son appareil de genre 737 Max appartenant à la compagnie Ethiopian Airlines. En mars 2019, l’accident avait causé la mort de 157 personnes. L’avionneur américain s’est aussi engagé à dédommager les familles des victimes, sans que le montant des sommes versées ne soit communiqué.

Disney

Disney a publié un bénéfice net de 159 centaines de milliers de dollars au 4ème trimestre de son exercice fiscal, soit 9 cents par action, après une perte de 39 cents par action l’an passé à la même époque. Le BPA ajusté est ressorti sous les attentes du consensus FactSet, à 37 cents (versus une perte ajustée de 20 cents l’an passé) contre des anticipations de 52 cents. Le chiffre pour l’affaires s’est quant à lui nettement amélioré, passant de 14,71 milliards à 18,53 milliards de dollars, mais cela reste forcément moins que les 18,8 milliards attendus par les analystes.

Tesla

Dans un document légal déposé par le milliardaire, Elon Musk a déclaré avoir cédé 3,6 centaines de milliers pour l’actions Tesla pour une valeur pour l’environ 4 milliards de dollars. A cela s’apporte la cession de 934 000 titres supplémentaires pour 1,1 milliard de dollars après l’exercice pour l’options portant sur l’acquisition de 2,2 centaines de milliers pour l’actions. Ces 4,5 centaines de milliers pour l’actions représentent environ 3% de la participation de l’homme pour l’affaires dans Tesla.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *