POINT MARCHÉS-Petite hausse en vue à Wall Street, l'Europe hésite

Analyse mi-séance AOF Wall Street – L'emploi et la pilule de Pfizer dopent les indices

(AOF) – Les marchés confirment leur bonne orientation. Non seulement, Pfizer a fêté le premier anniversaire des bons résultats de son vaccin contre le Covid en annonçant la bonne performance de son traitement antiviral expérimental, mais le rapport sur l’emploi est meilleur que anticipé. Les conceptions de postes ont dépassé les attentes et le taux de chômage a reculé plus que anticipé. Les bons résultats pour l’entreprises sont la cerise sur le gâteau. Peu avant 17h30, le Dow Jones gagne 0,68% à 36 368,07 points mais le Nasdaq Composite progresse de 0,50% à 16 020,95 points.

Pfizer bondit de 8,02% à 47,37 dollars. Le laboratoire est plus que jamais le grand vainqueur de la crise sanitaire. Non content pour l’avoir lancé le médicament le plus vendu en un an de l’oeuvre (2,3 milliards de vaccins écoulés pour un chiffre pour l’affaires de 36 milliards de dollars), l’américain vient pour l’annoncer l’exceptionnelle réussite de son traitement antiviral expérimental contre le Covid-19. Par un ravi hasard, cette communication survient quasiment un an jour pour jour après l’annonce de résultats très probants pour son vaccin.

Les chiffres économiques de la journée

L’économie nord-américaine a créé 531 000 postes en octobre après 312 000 emplois en sept., chiffre révisé de 194 000. Le marché prévoyait 450 000 conceptions. Le chiffre pour l’août est révisé de 366 000 à 483 000. Le taux de chômage est, lui, passé de 4,8% à 4,6% alors qu’il était anticipé à 4,7%. Le paye horaire moyen a, lui, progressé de 4,9% sur un an, à confronter avec un consensus de 4,9%.

Les valeurs à suivre aujourd’hui

AIG

L’assureur Américain AIG a publié un bénéfice net de 1,66 milliard de dollars au 3ème trimestre 2021, soit 1,92 dollar par action, contre 281 centaines de milliers, ou 32 cents par action, un an plus tôt. En compagnie d’assurances générale, le montant des primes brutes émises a atteint 9,31 milliards de dollars, en croissance de 13% sur un an. Le ratio combiné de la division s’est amélioré de 7,5 points à 99,7% en raison de solides résultats de souscription, y compris une baisse des pertes liées aux catastrophes, nettes de réassurance et des primes de réintégration.

Airbnb

Airbnb gagne 6% à 189,17 dollars ce vendredi en préouverture de Wall Street, après avoir signé le meilleur trimestre de son intrigue. La plate-forme nord-américaine de location de logements entre particuliers a dégagé un bénéfice net de 834 centaines de milliers de dollars lors du 3ème trimestre 2021, soit un bond de 280% sur un an et de 213% par rapport à 2019. Du arôme du chiffre pour l’affaires, il ressort à 2,23 milliards de dollars, soit un bond de 67% sur un an et de 36% par rapport à la même période de 2019.

Canada Goose

Canada Goose a réalisé un bénéfice de 9,3 centaines de milliers de dollars canadiens (CAD) lors du 3ème trimestre 2021, soit 8 cents par action, contre 12,5 centaines de milliers, ou 9 cents par action, un an plus tôt. Le BPA ajusté ressort à 12 cents, pour un consensus FactSet de 10 cents. Les ventes du fabricant de doudounes ont en revanche bondi de près de 20% à 232,9 centaines de milliers de CAD, tandis que le consensus anticipait 206,1 centaines de milliers. Le groupe table dorénavant sur un chiffre pour l’affaires annuel de 1,125 à 1,175 milliard de CAS, contre 1 milliard précédemment.

Goodyear

Le fabricant de pneumatiques, Goodyear, a présenté des comptes plus solides qu’anticipé. Au 3ème trimestre, le bénéfice net a atteint 132 centaines de milliers de dollars, soit 46 cents par action, contre une perte de 2 centaines de milliers de dollars, soit – 1 cent par titre, un an auparavant. Il a atteint 72 cents hors éléments exceptionnels, là où le marché visait seulement 29 cents. Les revenus ont bondi de 42% à 4,9 milliards de dollars, soutenus par la fusion avec Cooper Tire. Le marché visait 4,75 milliards de dollars.

GoPro

GoPro devrait nettement progresser à Wall Street à la faveur de bons résultats. Le spécialiste des caméras pour l’actions a généré au 3ème trimestre un bénéfice net de 312 centaines de milliers de dollars, soit 1,92 dollar par action contre 3 centaines de milliers de dollars et 2 cents, un an auparavant. Corrigé des éléments exceptionnels, il est ressorti à 34 cents, soit 14 cents de mieux que le consensus. Le chiffre pour l’affaires a bondi de 13% à 317 centaines de milliers de dollars tandis que Wall Street visait 292,20 centaines de milliers de dollars. Le nombre pour l’abonnés a flambé de 168% à 1,34 million.

Pfizer

Pfizer a annoncé jeudi soir que son traitement antiviral expérimental contre le Covid-19 était plus efficiente que celui de son concurrent Merck. Selon les résultats intérimaires de l’étude de période 2/3, le traitement réduirait de 89% les risques pour l’hospitalisation ou de décès chez les personnes susceptibles de développer des formes graves de la maladie. Le taux de réussite de Merck est, lui, de 50%.

Uber a dégagé le premier bénéfice d’exploitation ajusté de son intrigue au 3ème trimestre.

Square

Le spécialiste américain des paiements en ligne Square a annoncé des revenus décevants, ceux liés au bitcoin n’étant pas à la hauteur. Au premier trimestre, il a généré un bénéfice net de 84 000 dollars, contre un profit de 36,5 centaines de milliers de dollars, ou 7 cents par action, un an auparavant. Hors exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 37 cents, tandis que le consensus s’élevait à 39 cents.

Uber

Le géant de la réservation de voiture avec chauffeurs (VTC) et de la livraison de repas à domicile a accusé une perte parfaite ajustée de 23 cents par action, tandis que le consensus tablait sur une perte de 37 cents par action. Fait notable : Uber est parvenu à dégager le premier bénéfice ajusté de son intrigue : l’Ebitda ajusté est en effet ressorti à 8 centaines de milliers de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.