CAC40 : limite la casse mais aligne une 3ème semaine de repli

BOURSE-Wall Street plombée dès l'ouverture par le nouveau variant du coronavirus

PARIS, 26 novembre (Reuters) – La Bourse de New York a
ouvert en parfaite baisse vendredi, dans le sillage des places
asiatiques et européennes, la détection en Afrique australe pour l’un
nouveau variant du coronavirus SARS-CoV-2 soupçonné pour l’être
résistant aux vaccins suscitant un réflexe pour l’aversion général au
risque.
Quelques minutes après le début des échanges, l’indice Dow
Jones .DJI perd 725,49 points, soit 2,03%, à 35.078,89, le
Standard & Poor’s 500 .SPX recule de 1,31% à 4.639,94 et le
Nasdaq Composite .IXIC cède 0,85% à 15.709,77.
L’indice européen Stoxx 600 .STOXX abandonne quant à lui
2,65% et le Nikkei japonais .N225 a fini en baisse de 2,53%.
Les premières informations disponibles sur le nouveau
variant du coronavirus ont déjà conduit plusieurs pays,
tout particulièrement en Europe, à améliorer les contrôles aux frontières et
à interrompre des liaisons aériennes avec l’Afrique australe.

Cette nouvelle incertitude sur le risque pandémique, alors
que le continent européen est déjà confronté à une forte reprise
des cas de COVID-19, pénalise la quasi-totalité des grands
secteurs de la cote étasunienne, à débuter par celui du
transport aérien et du tourisme: American Airlines AAL.O perd
par exemple 8,18%, Royal Caribbean Cruises RCL.N 9,89%, Walt
Disney DIS.N 2,96%.
Les valeurs pétrolières, comme Chevron CVX.N (-3,48%),
souffrent quant à elles de la chute des cours du pétrole et les
bancaires, comme Goldman Sachs GS.N (-3,18%), de celle des
rendements des emprunts pour l’Etat, conséquence du repli sur les
valeurs refuges.
Le rendement des bons du Trésor à dix ans US10YT=RR chute
de 11 points de base à 1,5345%.
Certaines valeurs qui avaient profité l’an dernier des
mesures de confinement sont entourées, à l’image de Netflix
NFLX.O (+1,70%) ou du spécialiste des réunions en ligne Zoom
Video Communications ZM.O (+7,66%).
Les fabricants de vaccins sont eux aussi bien orientés:
Pfizer PFE.N s’adjuge 5,4%, Moderna MRNA.O 15,87%.
L’indice de volatilité du CBOE .VIX , admiré comme un
baromètre fiable de la nervosité des investisseurs, bondit de
29,49% et a atteint son précédemment niveau à partir de le 20 sept..
La séance sera écourtée parce que les marchés américains
fermeront dès 18h00 GMT en ce lendemain de fête de Thanksgiving.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

(Rédigé par Marc Angrand)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.