POINT MARCHÉS-Petite hausse en vue à Wall Street, l'Europe hésite

CAC40 : en léger recul malgré les performances de Wall Street

(CercleFinance.com) – La bourse de Paris cède 0,2%, à 6656 points, malgré la performance de Wall Street qui s’est rapproché un petit peu plus de ses sommets historiques hier, avec un S&P et un Nasdaq à +0,7% et un Dow Jones à +0,5%.

En Europe, les investisseurs semblent en effet jouer la carte de la prudence avant la publication demandée vers 11h des derniers chiffres de l’inflation dans la zone euro.

Ces données permettront pour l’en savoir plus sur l’imminence de la menace pour l’une ‘stagflation’ en Europe, un phénomène qui combine inflation durable avec des prévisions de croissance revues à la baisse.

Le baril de Brent reflue un peu ce matin sous le seuil de 85 dollars à Londres tandis le WTI se tasse sous les 83 dollars après être revenu hier à des niveaux proches de records de sept ans.

Tandis que plusieurs observateurs commencent à évoquer une hausse de taux de la BCE à horizon janvier 2023, le mouvement de tension des rendements obligataires touche aussi l’Europe.

Les publications de résultats pour l’entreprises qui se poursuivent permettront aussi de se réaliser une meilleure idée de l’impact de la hausse des prix sur les marges des sociétés.

Aux Etats-Unis, Netflix n’a pas déçu hier en engrangeant un bénéfice de 3,19 dollars par titre, supérieur de 25% au consensus, avec l’arrivée de 8,5 centaines de milliers de nouveaux abonnés.

Dans l’actualité des valeurs françaises, TotalEnergies s’est engagé hier aux côtés de ses collaborateurs à prendre des mesures en faveur du développement industriel écossais, dans le cadre de leur participation à l’appel pour l’offres ScotWind. Si le consortium était choisi, environ 170 ME pourraient être investis afin de développer la chaîne pour l’approvisionnement écossaise, a promis le groupe énergétique.

Eurofins annonce faire face à une demande croissante de tests Covid-19 dans les écoles, avec à la clé la mise en place de programmes de tests peu onéreux dédiés au domaine de l’éducation.

Pour finir, Ekinops annonce avoir renforcé sa présence au Royaume Uni en étoffant son équipe de vente et en signant un accord de distribution, portant sur l’intégralité de son portefeuille de produits pour l’Accès sous sa marque OneAccess, avec Exertis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.