POINT MARCHÉS-Nouveau repli en Europe, les investisseurs fuient toujours le risque

CAC40 : franchit 6.700, porté par les bancaires, +2,4% hebdo

(CercleFinance.com) – La Bourse de Paris (6.720) finit le terme boursier pour l’octobre sur 2 séances de parfaite hausse, avec +0,5% supplémentaires ce vendredi (des ‘3 sorcières’), une hausse toute entière portée par les valeurs bancaires avec des écarts de +2,5 à +2,7% sur Crédit Agricole, Sté Générale, BNP-Paribas.

C’est insuffisant pour que le bilan du mois pour l’octobre soit positif (à 1% près) mais la semaine va s’achever sur un gain supérieur à +2,4%.

L’Euro-Stoxx50 progresse de +0,6% à 4.175 et gagne symétriquement +1% sur l’échéance ‘octobre’.

Les actions restent portées par le solide début de la période des résultats trimestriels, avec un carton plein du arôme des banques américaines (Goldman Sachs, à son tour, ne déçoit pas ce 15/10), et par des chiffres de l’inflation mois problématiques que anticipé aux Etats-Unis.

A ce sujet, les prix à l’importation ressortent un peu moins ‘chauds’ qu’attendu, avec une progression de +0,4% contre un consensus de 0,5%.

Les ventes de détail ont un peu ralenti le rythme de leur progression aux Etats-Unis en sept. selon le Département du Commerce qui fait état pour l’une hausse de 0,7% des ventes au détail le mois dernier, grâce tout particulièrement à la vigueur des ventes de carburant (+1,8%)… mais cela s’avère très supérieur au consensus qui tablait sur un repli de -0,2%.

Hors ‘auto’, les ventes ont grimé de +0,8% contre +0,5% attendu.

Les ventes pour l’août ont en outre été revues à la hausse: annoncées pour l’abord annoncées en hausse de 0,7%, elles sont au final ressorties en progression de 0,9%.

Outres les ventes des stations-service, ce sont les ventes de produits non-alimentaires (+2%) qui on le plus progressé le mois dernier.

L’indice Empire State du domaine manufacturier dans la région de New York repart nettement à la baisse en octobre, ressortant à 19.8 pour le mois en cours, contre 34.3 en sept. tandis que les analystes tablaient au contraire sur un peu élevé repli vers 26,5.

En France, l’indice des prix à la consommation (IPC) recule de 0,2 % sur un mois en sept. 2021 selon l’Insee, après +0,6 % en août. Sur un an, les prix à la consommation augmentent de 2,2 %, après +1,9 % en août selon l’Insee.

Arôme trimestriels, Goldman Sachs a dévoilé aujourd’hui ses résultats au titre du 3e trimestre, une période ‘ marquée par de bonnes performances opérationnelles et une accélération des investissements dans la croissance de Goldman Sachs ‘, accentue David M. Salomon, p.d.-g. de la société.

La banque fait ainsi état pour l’un bénéfice net trimestriel de 5,3 Mds$, en progression de 60% par rapport à la même période un an plus tôt (3,3 Mds$), soit un BPA par action de 14,93$, contre 8,98$ au 3e trimestre 2020 et 10,18$ anticipé.

Goldman Sachs a par ailleurs fait état pour l’un produit net bancaire en hausse de 26% à 13,6 Mds$ sur le trimestre (contre 11,68Mds$ attendu).

Sur les neuf premiers mois de l’année, le produit net bancaire ressort en hausse de 42%, à 46,7 Mds$, mais le bénéfice net est multiplié par plus de 3, passant de 4,9 à 17,7 Mds$.

Du coté des valeurs, Saint-Gobain (stable) a annoncé l’habitation pour l’une nouvelle ligne de plaques de plâtre sur son site de Mogi das Cruzes, près de São Paulo, au Brésil. Cette nouvelle ligne émettra 15% de CO2 en moins que la 1ère ligne et accroîtra de 50% l’utilisation de déchets internes.

Le trafic total du Groupe ADP est en hausse de +8,7 centaines de milliers de passagers sur le mois de sept. 2021 par rapport à sept. 2020, avec 18,0 centaines de milliers de passagers accueillis dans l’ensemble du réseau pour l’aéroports gérés. En sept. 2021, pour Paris Aéroport seul, le trafic est en hausse de + 2,3 centaines de milliers de passagers par rapport à sept. 2020, avec 4,7 centaines de milliers de passagers accueillis.

OVH Groupe a annoncé ce matin la popularité de son IPO sur le marché réglementé pour l’Euronext Paris. Le produit brut de l’émission des 18 918 919 actions nouvelles s’élèvera à environ 350 centaines de milliers pour l’euros pour la société, sa valorisation globale ressortant à près de 3,5MdsE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.