Paris : léger repli avant les statistiques et résultats US

La Bourse de Paris attendue en petite baisse

La Bourse de Paris devrait ouvrir en légère baisse jeudi, conservant son humeur attentiste en ce début de saison de résultats, et tandis que les craintes inflationnistes planent forcément.

Le contrat à terme sur l’indice CAC 40 cédait 0,17% une quarantaine de minutes avant l’ouverture. La veille, il avait achevé stable.

“Les marchés européens devraient ouvrir en baisse, tandis que nous attendons les derniers chiffres du chômage au Royaume-Uni”, prévoit Michael Hewson, analyste chez CMC Markets UK.

Les marchés devront aussi digérer les dernières statistiques publiées en Chine.

La Chine a vu sa croissance s’essouffler au seconde trimestre (+7,9% sur un an), tandis que la consommation intérieure tarde à se remettre de l’épidémie et que le virus menace forcément l’économie mondiale.

Par rapport au premier trimestre 2021 — base de comparaison plus sérieux — l’évolution du PIB est en hausse de 1,3%, après 0,6% sur la période janvier-mars.

“Les inquiétudes sur la nature de la reprise économique en Chine se sont renforcées” la semaine dernière, rappelle M. Hewson.

Compliquée de se prononcer, selon lui, sur “la situation réelle de l’économie chinoise: les ventes au détail montrent des signes pour l’amélioration, mais tous les chiffres de cette saison doivent être remis dans un contexte” pour l’impressions de base biaisés en raison du confinement de l’an dernier.

Mercredi, la Bourse de New York a conclu en ordre dispersé après les commentaires du boss de la Banque centrale étasunienne (Fed) Jerome Powell assurant une nouvelle fois que l’inflation est passagère.

La très forte hausse des prix aux Etats-Unis fait naitre beaucoup pour l’inquiétudes, mais la situation devrait se stabiliser pour l’maintenant plusieurs mois, a affirmé le président de la Réserve fédérale, qui a aussi assuré que la Fed “continuera à apporter un soutien puissant à l’économie jusqu’à ce que la reprise soit complète”.

La Fed a par ailleurs spécifié dans son dernier rapport économique que l’activité aux Etats-Unis “s’est encore renforcée” les premiers jours de la période estivale et affiche une croissance “robuste à modérée” mais que les prix n’ont pas fini pour l’augmenter.

Valeurs à suivre

Carmat: l’société française a annoncé jeudi la 1ère implantation humaine de son coeur artificiel total aux États-Unis dans le cadre pour l’une étude clinique.

jvi/mch/spi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *