Paris : cède 0,2% dans un contexte particulier de 14 juillet

La Bourse de Paris devrait rester prudente à l'ouverture

La Bourse de Paris devrait conserver sa prudence lundi, à l’entame pour l’une semaine chargée en indicateurs, dans un contexte de craintes liées au ralentissement de la reprise économique et à l’inflation aux Etats-Unis.

Le contrat à terme sur l’indice vedette CAC 40 prenait 0,11% une quarantaine de minutes avant l’ouverture de la séance. Vendredi, la cote parisienne avait fini en recul de 0,31%.

“Les marchés européens devraient conserver la faiblesse de la fin de semaine dernière avec le recul des places asiatiques provoqué par des informations selon lesquelles les autorités chinoises veulent démanteler (l’application de paiement) Alipay”, indique Michael Hewson, analyste de CMC Markets.

Pékin envisage de démanteler Alipay, la populaire application de paiement affiliée à Alibaba, et de réaliser une appli distincte pour les activités de prêt, en pleine croisade contre les pratiques anti-concurrentielles, affirme lundi le Financial Times.

Cette semaine, les investisseurs surveilleront une kyrielle de statistiques.

“À partir de le rapport énervant sur l’emploi américain les premiers jours du mois, la confiance dans la reprise économique mondiale a commencé à refluer tout comme la confiance dans la perspective des marchés actions”, note M. Hewson.

Les opérateurs de marché “redoutent que les prix à la consommation continuent à peser sur les dépenses de consommation et qu’ils soient un frein supplémentaire à la croissance économique”, et “cette corrélation peut se identifier cette semaine” avec la publication des chiffres des prix à la consommation mardi aux Etats-Unis et des ventes au détail jeudi, selon lui.

Entre ces deux statistiques, les opérateurs de marché seront aussi attentifs aux chiffres de la réalisation industrielle en Chine “qui devrait ressortir au plus bas à partir de sept. 2020 et les ventes au détail, attendues elles au plus bas à partir de janvier dernier. Cela devrait identifier un ralentissement du rebond économique post crise sanitaire”, apporte Vincent Boy, analyste marché chez IG France.

Valeurs à suivre

Orange : Le PDG Stéphane Richard, dont le mandat à la tête de l’opérateur téléphonique arrive à son terme mi-2022, a formulé dans le Journal du Dimanche le “souhait personnel” de demeurer président du groupe après cette date, en dissociant la fonction de directeur général.

Dassault Aviation : la Grèce a annoncé son volonté pour l’acquérir six Rafale supplémentaires, a annoncé dimanche Florence Parly, un nouveau pas vers “une véritable autonomie européenne”.

Valneva : le laboratoire franco-autrichien Valneva lundi avoir “reçu un avis de résiliation” de la part du gouvernement britannique concernant “l’accord de fourniture” de son candidat vaccin contre le Covid-19.

pan/kd/spi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *