POINT MARCHÉS-Petite hausse en vue à Wall Street, l'Europe hésite

La Bourse de Paris rebondit de 0,62%

La Bourse de Paris a ouvert en hausse mardi, rebondissant après les inquiétudes de la veille sur le variant Omicron, et au coup pour l’envoi des réunions des banques centrales.

L’indice vedette CAC 40 prenait 43,03 points à 6.985,94 points peu après 09H15. La veille, il avait perdu 0,70%.

Dans les salles de marchés, on note « une certaine nervosité à la continuité de la résurgence des cas liés au variant Omicron et avant la réunion de travail de près de 20 banques centrales cette semaine », résume John Plassard, spécialiste de l’investissement chez Mirabaud. Cela se traduit tout particulièrement par un peu de volatilité.

Les craintes concernant le variant Omicron, mises de arôme il y a une semaine en raison pour l’une plus faible dangerosité selon les premières études, sont revenues au premier plan lundi avec le regain spectaculaire des contaminations, tout particulièrement aux Royaume-Uni.

Cette résurgence obscurcit les prévisions économiques, et rend plus sophisitiqué la tâche des banques centrales, tiraillées entre la nécessité pour l’endiguer l’inflation et la volonté de ne pas briser la reprise économique encore fragile.

Or, la lutte contre l’inflation, au un peu avant à compter de des décennies en Europe et aux États-Unis, requiert des mesures économiques plus restrictives de la part des institutions monétaires, garantes de la stabilité des prix.

Les investisseurs s’attendent ainsi à ce que la Réserve fédérale nord-américaine accélère mercredi la fin de son programme de rachats pour l’actifs sur les marchés et fasse le premier pas vers une des hausses de ses taux directeurs l’année prochaine.

Le mouvement est préparé à compter de plusieurs semaines par les dirigeants des banques centrales.

« Les indices actions ne seront sans doute pas menacés par ce durcissement de la politique monétaire. C’est quand le robinet aura été coupé que la résistance des marchés sera éprouvée », prévient Tangi Le Liboux, analyste du courtier Aurel BCG.

ArcelorMittal repart en hausse

Comme la veille, l’action pour l’ArcelorMittal dominait le CAC 40 dans les premiers échanges (+4,29% 26,75 euros). Le groupe minier avait toutefois fini en baisse lundi, la tendance s’inversant avec les nouvelles peu rassurantes pour l’Omicron et les risques sur la reprise économique mondiale.

La tech bien placée

Les entreprises technologiques étaient aussi bien placées, profitant de la baisse des taux sur le marché obligataire, ces valeurs ayant besoin de taux bas pour soutenir leur valorisation élevée.

STmicroelectronics gagnait 1,12% à 42,96 euros, Téléperformance 1,12% à 380 euros et Worldline 1,15% à 47,90 euros.

Eurazeo acquiert

La société pour l’investissement (+0,55% à 76,65 euros) a annoncé lundi l’acquisition pour l’une participation majoritaire dans Beekman 1802, « marque nord-américaine de beauté clean en forte croissance ».

fs/jvi/bt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.