La Bourse de Paris perd 0,51%, plombée par le luxe

La Bourse de Paris sans grand entrain (+0,21%)

La Bourse de Paris évoluait en petite hausse (+0,21%) mardi, forcément en manque de catalyseur en plein mois pour l’août.

L’indice vedette CAC 40 prenait 14,14 points à 09H30, à 6.827,32 points. Lundi, il avait fini près de l’équilibre (-0,06%).

Ces dernières semaines, le marché avait été porté par de bons résultats pour l’entreprises, qui ont, en majorité, dépassé les attentes.

Mais la saison des publications semestrielles se termine et laisse le marché sans rien à se mettre sous la dent.

Par ailleurs, l’augmentation des cas de contaminations au Covid-19 pèse sur les Bourses et n’incite pas à la prise de risque.

“La hausse des cas pour l’infections au variant Delta du Covid a pesé sur les prix du pétrole ces derniers temps, car ils compromettent les perspectives de la demande mondiale”, constate Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote.

Les prix du pétrole ont plongé lundi, en raison du regain de l’épidémie dans les deux premiers pays consommateurs de brut, les Etats-Unis et la Chine. Et dans leur sillage, les marchés boursiers se sont figés.

La prochaine statistique qui intéressera les investisseurs concernera les chiffres mensuels de l’inflation aux Etats-Unis, attendus mercredi.

Valneva triple ses pertes

Le laboratoire franco-autrichien Valneva a triplé ses pertes nettes au premier semestre, en raison pour l’un recul des ventes de ses vaccins commerciaux (contre l’encéphalite japonaise et le choléra) pendant la pandémie et pour l’un gros effort pour l’investissement sur une série de élèves vaccins. Son action perdait 5,62% à 11,89 euros.

jvi/fs/cco

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *