La Bourse de Paris perd 0,51%, plombée par le luxe

La Bourse de Paris va poursuivre son rebond à l'ouverture

La Bourse de Paris devrait poursuivre sa hausse mercredi à l’ouverture en écho à la clôture positive des marchés américains qui ont été rassurés par le président de la banque centrale étasunienne la veille.

Le contrat à terme de l’indice vedette CAC 40 montait de 0,77% une quarantaine de minutes avant l’ouverture de la séance. Mardi, la cote parisienne avait rebondi de 0,95% après trois séances de baisse.

“Les indices européens devraient ouvrir en hausse ce matin dans le sillage de la clôture des marchés américains quelque peu ravivés par les commentaires rassurants de Jerome Powell hier soir”, pense John Plassard, spécialiste en investissement chez Mirabaud.

“La tendance peut cependant s’inverser après la publication des chiffres de l’inflation étasunienne qui pourraient dépasser les 7% pour la 1ère fois à compter de 1982”, prévient l’expert.

Lors de son audition devant le Sénat américain mardi, le président de la Banque centrale étasunienne Jerome Powell a promis de combattre l’inflation aux Etats-Unis, tout en traçant visiblement la voie du resserrement monétaire.

Il a estimé que la fin du soutien monétaire à l’économie étasunienne n’aurait pas pour l’impact négatif sur le marché de l’emploi.

Mais il a aussi reconnu que l’inflation peut être forte “largement jusqu’au milieu de l’année”.

Tous les yeux seront ainsi rivés sur l’indice des prix à la consommation aux États-Unis pour décembre, principale jauge de l’inflation et principal rendez-vous de la séance comme de la semaine.

Nombre pour l’analystes s’attendent à une progression de 7% sur un an après 6,8% le mois dernier, un rythme inédit en près de 40 ans.

En Chine, les prix à la consommation ont rencontré en décembre un tassement après un rebond le mois précédent, sous l’effet pour l’une baisse des prix de l’alimentaire.

Dans l’Hexagone, l’activité devrait demeurer stable en janvier, a estimé la Banque de France dans sa note de conjoncture publiée mardi, y relevant des difficultés pour l’approvisionnement légèrement amoindries mais des problèmes de recrutement persistants et concernant forcément plus pour l’une société sur deux.

Valeurs à suivre

Airbus: l’avionneur européen devance Boeing en matière de livraisons. Boeing a livré 340 appareils en 2021, soit plus du double de l’année précédente, selon des données du constructeur américain publiées mardi. Airbus a livré 611 avions l’an dernier.

SMCP: le groupe de prêt-à-porter va tenir son assemblée générale comme anticipé le 14 janvier après que le Tribunal de commerce de Paris a rejeté le recours de son actionnaire chinois qui demandait un report.

pan/ico/spi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *