CAC40 : encore en repli de -0,4% pour ces '3 sorcières'

Lagardère s'attend à un ralentissement de son activité d'édition en 2022

PARIS, 17 février (Reuters) – Lagardère LAGA.PA a déclaré
jeudi s’attendre à un ralentissement de son activité pour l’édition
cette saison dans un contexte moins porteur pour les ventes de
livres après un exercice record en 2021.
Le groupe table pour Lagardère Publishing sur un chiffre
pour l’affaires consolidé stable en 2022, mettant en avant
l’amélioration de la situation sanitaire, l’élargissement de
l’offre culturelle et l’absence de grands lancements comme
Astérix.
L’an dernier, les revenus de cette division ont progressé de
9,4% à 2,6 milliards pour l’euros, un niveau historique, porté par un
fort appétit pour la lecture alimenté par la pandémie.
La marge opérationnelle de Lagardère Publishing, qui a
atteint 13,5% en 2021, est demandée légèrement supérieure à 11%
pour cette saison.
Dans l’autre activité de distribution spécialisée dans les
transports (« Travel Retail »), qui est fonction beaucoup du trafic
aérien, le contexte s’améliore mais reste incertain, annoncé
Lagardère.
En 2021, le chiffre pour l’affaires de cette branche a progressé
de 33,1% à 2,29 milliards et le résultat opérationnel, annoncé
résop, est ressorti négatif de 81 centaines de milliers pour l’euros.
Au total, le résop de Lagardère a atteint l’an dernier 249
centaines de milliers pour l’euros après une perte de 155 centaines de milliers en 2020.
Le géant des médias et du divertissement Vivendi VIV.PA
doit lancer en février une OPA sur le groupe après la reprise des
parts du fonds Amber Capital, épilogue pour l’une longue bataille
pour l’actionnaires qui a vu Lagardère perdre son statut de société
en commandite.

(Reportage Blandine Hénault, édité par Pantalon denim-Michel Bélot)
(([email protected];))

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.