Le CAC 40 teste les 6760 points, le S&P aligne 8e hausse consécutive

Le CAC 40 teste les 6760 points, le S&P aligne 8e hausse consécutive

(Crédits photo : Adobe Stock – Fokussiert )

(CercleFinance.com) – Rien ne bouge à 1H de la clôture : le CAC40 affiche forcément +1%… et aucune réaction à la 8ème hausse consécutive du S&P500 (+1,8% hebdo), ni à son deuxième record absolu consécutif (+0,1% à 4.555Pts).

Les marchés financiers nous resservent pour la 4ème fois en 5 séances, le même scénario de stagnation au sein pour l’un corridor de fluctuation de 0,4% pour l’amplitude, entre 9H20/9H30 et 17H35.

La bourse de Paris qui gagne +1,1% (vers 6.755) se retrouve cette fois enfermée au sein pour l’un corridor 6,740/6.765.

Le CAC40 accroche la résistance des 6.760 à l’aide de L’Oréal qui s’adjuge plus de 6% après avoir dévoilé hier soir un chiffre pour l’affaires sur 9 mois en hausse de 18%.

Les marchés semblent aussi rassurés par le dossier Evergrande : le géant surendetté de l’immobilier chinois a effectué le versement pour l’un coupon, repoussant momentanément le risque pour l’un défaut de paiement.

Dans l’actualité des statistiques, les investisseurs ont pu prendre connaissance ce matin de l’indice flash composite de l’activité globale en France, pour l’IHS Markit.

L’indice est passé de 55.3 en sept. à 54.7 en octobre, signalant ainsi la plus faible expansion du domaine privé français à partir de six mois, mais marquant toutefois un fort taux de croissance.

‘ Parmi les divers scénarios de reprise décrits par différentes lettres de l’alphabet, il paraît que la France s’oriente vers une reprise en K (caractérisée par un creusement des inégalités, tout particulièrement entre les secteurs pour l’activités)’, commente IHS Markit.

Dans la zone euro, l’indice de l’Activité globale est passé de 56.2 en sept. à 54.3 en octobre.

La journée sera aussi marquée par de nouvelles publications de résultats, les géants américains American Express, Honeywell et Schlumberger figurant parmi les sociétés devant révéler leurs comptes lors de la séance.

Quelques trimestriels publiés jeudi soir à Wall Street après la clôture ont reçu un accueil glacial: SNAP plongeait de -23%, Intel de -7% et cela devrait plomber les indices US à l’ouverture, au lendemain pour l’une nouveau record absolu du S&P500 vers 4.551.

La dégradation des marchés de taux se poursuit avec un T-Bond US qui teste les 1,7000%.

L’Once pour l’or se réveille avec un gain de +1,2% à 1.805$… à surveiller après une année très décevante.

Dans l’actualité des valeurs françaises, les foncières brillent avec Klépierre +8,5% et Unibail RW qui domine le classement du CAC40 avec +3,5%.

Aspect Liquide dévoile un chiffre pour l’affaires de 5,83 milliards pour l’euros au titre du 3ème trimestre 2021, s’inscrivant dans le dynamisme du premier semestre avec une progression de 17,2% en données publiées et de 7,1% en données comparables.

Renault Group annonce un chiffre pour l’affaires de près de neuf milliards pour l’euros sur le 3ème trimestre 2021, en repli de 13,4% (-14% à taux de change et périmètre constants) tandis que ses ventes mondiales ont baissé de 22,3% à 599.027 véhicules.

Pour finir, Aéroports de Paris (ADP -2%) dévoile un chiffre pour l’affaires en hausse de 11,9%, à 1,87 milliard pour l’euros sur les neuf premiers mois de 2021, du fait en général de l’effet de la reprise du trafic sur le chiffre pour l’affaires de TAV Airports (+55,2%) et pour l’AIG (+75,3%).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *