Le rouble recule face à l'euro, l'UE prépare de nouvelles sanctions

Le rouble recule face à l'euro, l'UE prépare de nouvelles sanctions

LE ROUBLE RECULE FACE À L’EURO, L’UE PRÉPARE DE NOUVELLES SANCTIONS

(Reuters) – Le rouble russe reculait nettement vendredi, revenant pour l’un précédemment de plus de deux ans face à l’euro, dans la perspective de nouvelles sanctions européennes contre la Russie.

La Commission européenne a retouché sa proposition pour l’embargo sur le pétrole russe pour tenter de convaincre les États membres les plus réticents de l’adopter, tout particulièrement en prolongeant la période pour l’exemption accordée à la Hongrie, la Slovaquie, ont déclaré vendredi des sources européennes à Reuters.

Vers 13h15 GMT, la devise russe, qui a tenu un sommet à compter de février 2020 contre la monnaie unique européenne à 69,1250, reculait de 3,12% à 73,14.

Face au dollar, le rouble cédait 2,3% à 69,24 mais restait près de son précédemment de plus de deux ans atteint jeudi à 65,3125.

Après son krach de fin février lors de l’invasion de l’Ukraine, la monnaie russe a profité ces dernières semaines de la contrainte pour les entreprises exportatrices de convertir leurs revenus en devises étrangères en roubles.

Dans un contexte de baisse des importations et de restrictions sur les transactions transfrontalières, la demande de dollars et pour l’euros a aussi été réduite récemment.

“Il paraît que le rouble ait trouvé un nouveau point pour l’équilibre autour de 67, du moins pour le moment”, écrivent les analystes de Sberbank CIB dans une note, ajoutant toutefois s’attendre à une appréciation de la devise russe pour l’maintenant la fin du mois autour de 60 face au billet vert.

(Reportage Frank Jack Daniel, Mark Potter et Chizu Nomiyama; version française Claude Chendjou, édité par Kate Entringer)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.