L'emploi et Pfizer confortent l'optimisme à Wall Street

L'emploi et Pfizer confortent l'optimisme à Wall Street

WALL STREET CONTINUE À BATTRE SES RECORDS

par Lewis Krauskopf, Devik Jain et Bansari Mayur Kamdar

(Reuters) – La Bourse de New York a continué vendredi à battre ses records, les derniers chiffres de l’emploi aux Etats-Unis, meilleurs que anticipé, et l’efficacité annoncée pour l’un traitement du COVID-19 développé par Pfizer ayant conforté l’optimisme des investisseurs sur la poursuite du rebond de l’économie.

L’indice Dow Jones a gagné 0,56%, ou 203,72 points, à 36.327,95 points.

Le S&P-500, plus très large, a pris 17,47 points, soit 0,37%, à 4.697,53 points.

Le Nasdaq Composite a plus modestement progressé, de 31,28 points (0,20%) à 15.971,59 points.

Ces trois indices ont une nouvelle fois battu leurs records, aussi bien en séance qu’en clôture.

Sur l’ensemble de la semaine, le Dow a gagné 1,42%, le S&P-500 2%, sa meilleure progression hebdomadaire à compter de juin, et le Nasdaq 3,05%, meilleure performance à compter de avril. Ils connaissent ainsi tous les trois une cinquième semaine consécutive de hausse.

L’économie étasunienne a créé 531.000 emplois en octobre, soit 81.000 de plus qu’attendu par le consensus Reuters, et le département du Travail a en outre revu à la hausse les chiffres pour l’août et sept.. Ces statistiques confortent l’histoire pour l’une accélération de la croissance étasunienne au 4ème trimestre après le passage à vide de la période estivale.

A ces indicateurs favorables s’est ajoutée l’annonce par Pfizer pour l’une efficacité de 89% de son traitement du COVID-19 pour prévenir les formes graves de la maladie.

L’action Pfizer a gagné 10,86% et ses offres d’emplois ont spécialement profité aux compagnies aériennes, comme American Airlines (+5,74%) ou Delta Aspect Lines (+8,05%), et aux organisateurs de croisières, comme Carnival (+8,35%).

Elles ont en revanche fortement pénalisé Merck (-9,86%), dont le traitement anti-COVID s’avère moins infaillible, et aussi le fabricant de vaccin Moderna, qui a plongé de 16,56%.

Les valeurs liées au télétravail et au loisir à domicile ont aussi souffert, comme Zoom Video Communications (-6,2%) et Netflix (-3,42%).

Dans l’actualité des résultats pour l’entreprises, le spécialiste des vélos pour l’appartement et tapis de course Peloton Interactive s’est effondré de 35,28% après avoir nettement réduit sa prévision de chiffre pour l’affaires annuel.

(Lewis Krauskopf à New York, Devik Jain et Bansari Mayur Kamdar à Bangalore; Version française Marc Angrand et Bertrand Boucey)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.