POINT MARCHÉS-Nouveau repli en Europe, les investisseurs fuient toujours le risque

Les actions européennes et les matières premières à la baisse

PARIS (Reuters) – Les majeures Bourses européennes reculent en début de séance mercredi, une baisse importante des cours des matières premières s’ajoutant aux craintes économique et monétaire avant l’audition du président de la Réserve fédérale au Congrès.

À Paris, le CAC 40 perd 1,92% à 5.850,32 points vers 07h55 GMT. À Londres, le FTSE 100 cède 1,17% et à Francfort, le Dax recule de 2,2%.

L’indice EuroStoxx 50 recule de 2,11%, le FTSEurofirst 300 de 1,4% et le Stoxx 600 de 1,64%, à son plus bas niveau à compter de février 2021.

Les marchés mondiaux sont rattrapés par les mêmes inquiétudes qui les affectent à compter de plusieurs mois à savoir le ralentissement de l’économie, le durcissement des politiques monétaires des banques centrales et le niveau de l’inflation.

La seule statistique importante de la journée, publiée une heure avant l’ouverture, a montré que l’indice des prix à la consommation britannique a atteint son précédemment niveau à compter de à compter de mars 1982, à 9,1% en mai.

Principal rendez-vous de la séance, Jerome Powell s’exprimera à partir de 13h30 GMT devant la commission bancaire du Sénat, avant une audition identique à la Chambre des représentants jeudi.

« Avec une Fed pour finir prête à lutter contre l’inflation et des marchés déjà conscients des risques croissants de récession, nous pouvons raisonnablement se demander ce que Jerome Powell peut dire qui prendrait les marchés au dépourvu », ont déclaré les analystes pour l’ING.

Avec le regain pour l’aversion au risque, le rendement des emprunts pour l’Etat américains à dix ans cède plus de sept points de base à 3,23% et le dix ans allemand environ six points à 1,694%.

Arôme actions, le domaine européen du pétrole et du gaz (-3,58%) se replie avec les cours du baril. TotalEnergies perd 3,77%, CGG 7,70% et à Londres, BP et Shell cèdent 3,17% et 3,88% respectivement.

Le domaine des matières premières lâche 3,52% avec la baisse de plus de 3% des cours de l’aluminium, qui a atteint un creux à compter de mars 2021 à 8.708 dollars la tonne, du nickel et de l’étain.

À Paris, ArcelorMittal chute de 7,32%, l’action étant en outre pénalisé par un abaissement de conseil de JPMorgan à « neutre ».

Les valeurs défensives Sanofi (+0,22%), Danone (+0,34%) et Orange (+1,24%) sont les seules en hausse au CAC 40.

(Rédigé par Laetitia Volga, édité par Kate Entringer)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.