Les gains à Wall Street s'évaporent après les annonces de la Fed

Les gains à Wall Street s'évaporent après les annonces de la Fed

LES GAINS À WALL STREET S’ÉVAPORENT APRÈS LES ANNONCES DE LA FED

par Stephen Culp

NEW YORK (Reuters) – La Bourse de New York a fini en ordre dispersé mercredi, le S&P-500 et le Dow Jones terminant dans le rougeâtre, après avoir plongé subitement alors qu’elle avait dans un premier temps enregistré des gains à la continuité du communiqué de la Réserve fédérale étasunienne (Fed) en conclusion de sa réunion de travail de deux jours de politique monétaire.

L’indice Dow Jones a cédé 0,38%, ou 129,64 points, à 34.168,09 points.

Le S&P-500, plus très large, a perdu 6,52 points, soit 0,15%, à 4.349,93 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son arôme de 2,82 points (0,02%) à 13.542,12 points.

Alors qu’ils avaient progressé dans la foulée de l’annonce par la Fed du maintien de ses principaux taux pour l’but entre null et 0,25%, les principaux indices de Wall Street ont vu ces gains s’évaporer rapidement à la lecture du communiqué de la banque centrale étasunienne, prévenant qu’elle peut débuter « bientôt » à relever ses taux afin de lutter contre l’inflation.

Les actions ont basculé dans le jour en marge de la conférence de presse du boss de la Fed, Jerome Powell, pendant laquelle celui-ci a prévenu que l’inflation peut s’établir durablement au-dessus de l’objectif de la banque centrale et que les problèmes dans les chaînes pour l’approvisionnement étaient plus importants qu’anticipé auparavant.

« Quand les journalistes ont demandé à Powell si la Fed envisageait de relever les taux lors de chacune de ses réunions, ce qui impliquerait plus de 4 hausses cette saison, il n’a pas affirmé que ce ne est pas le cas, ce qui suggère la possibilité pour l’un relèvement des taux beaucoup plus rapide qu’on ne le pensait en cas de besoin », a détaillée Chris Zaccarelli, directeur des investissements pour l’Independent Advisor Alliance, à Charlotte en Caroline du Nord.

Tandis que la saison des résultats bat son plein, avec un cinquième des sociétés du S&P-500 ayant communiqué leurs résultats, 81% de ces sociétés ont dépassé les attentes, selon des données Refinitiv.

Dans le vert pendant une grande partie de la séance, les secteurs principaux du S&P-500 ont quasiment tous accompli dans le rougeâtre, seuls les secteurs des nouveautés et des finances faisant exception.

Arôme valeurs, Microsoft a progressé de 2,8% au lendemain de l’annonce pour l’un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes dans le sillage des performances de sa division « cloud ».

Boeing a décliné de 4,8% après avoir mentionné qu’il enregistrait une charge de 3,5 milliards de dollars au 4ème trimestre en raison de retards de livraisons plus longs que anticipé pour son 787 Dreamliner.

Tesla publiait ses résultats après-clôture.

* Le rappel de la séance en Europe: [.EUFR]

* A SUIVRE JEUDI :

(version française Pantalon denim Terzian)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.