L'Europe termine en hausse, regain d'optimisme après la Fed

L'Europe termine en hausse, regain d'optimisme après la Fed

LES BOURSES EUROPÉENNES TERMINENT EN HAUSSE

(Reuters) – Les Bourses européennes ont achevé en hausse vendredi, la prise de risque étant favorisée par des résultats pour l’entreprises supérieurs aux attentes en Europe et aux Etats-Unis, et l’espoir pour l’un resserrement monétaire moins agressif de la Réserve fédérale malgré les craintes de récession.

À Paris, le CAC 40 a achevé en hausse de 1,72% à 6.448,5 points. Le Footsie britannique a pris 1,06% et le Dax allemand 1,52%.

L’indice EuroStoxx 50 a gagné 1,53%, le FTSEurofirst 300 1,2% et le Stoxx 600 1,28%.

Après l’annonce jeudi pour l’une contraction de l’économie us pour le seconde trimestre consécutif, les investisseurs privilégient encore les actions, dans l’espoir pour l’un ralentissement du rythme de resserrement de la politique monétaire de la banque centrale us.

Plusieurs analystes estiment que les investisseurs doivent être prudents, malgré cette fin de mois dans le vert pour les actifs risqués, à l’image de Mark Haefele de chez UBS Global Wealth Management.

« À court terme, nous pensons que le rapport risque/récompense pour les indices boursiers généraux sera modéré (…), le risque pour l’un effondrement plus marqué de l’activité économique est élevé », a déclaré l’analyste.

En zone euro, l’inflation a atteint un nouveau record en juillet mais la 1ère estimation du produit intérieur brut au seconde trimestre est apparue en hausse de 0,7%, au-dessus des estimations. Selon les économistes, cela peut cependant être du dernier sursaut de l’économie avant une entrée en récession ultérieurement dans l’année.

VALEURS

Le domaine financier (+2,85%) ainsi que le compartiment du gaz et du pétrole (+2,81%) affichent les plus fortes hausses mais l’indice sectoriel de la pharmacie et de la santé est le seul indice européen à terminer à la baisse (-0,43%).

Aux valeurs individuelles, Aperam prend près de 9% après avoir publié des résultats en hausse par rapport à l’an dernier, tandis qu’Elior signe la meilleure performance du SBF 120 à +14,7%, poursuivant sa prise de gains après des résultats supérieurs aux attentes publiés mercredi.

De son arôme, Vivendi abandonne 7,2% après la publication de ses résultats et avoir annoncé envisager la scission pour l’Editis afin pour l’éviter tout tracas de concentration dans le cadre du rachat de Lagardère.

A WALL STREET

À Wall Street, les valeurs de croissance soutiennent les indices américains, telles que Amazon et Apple en hausse de 11,21% et 2,97% respectivement, portées par leurs résultats trimestriels positifs.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street évoluait en légère hausse, l’indice Dow Jones gagnait 0,27%, à 32.618,11 points et le Standard & Poor’s 500, plus très large, progressait de 0,85%.

Le Nasdaq Composite prenait 1,03%.

LES INDICATEURS DU JOUR

Les dépenses de consommation aux États-Unis ont augmenté plus que anticipé en juin, à 1,1% contre 0,9% attendus par les économistes, a mentionné vendredi le département du Commerce. Les Américains paient davantage pour les biens et services avec une inflation mensuelle au précédemment à partir de 2005.

CHANGES

Du arôme des changes, le dollar perd 0,33% face à un panier de devises de référence et l’euro progresse légèrement à 1,0207 dollar.

TAUX

Les rendements obligataires dans la zone euro ont nettement augmenté après l’annonce pour l’un taux pour l’inflation plus élevé que anticipé, atteignant un record de 8,9% sur un an en juillet, à présent la Banque centrale européenne sous la pression pour l’une accélération du rythme de son resserrement monétaire en sept..

Le dix ans allemand à dix ans a fini en hausse à environ 0,8260%, mais sur le marché américain, le rendement des Treasuries à dix ans prend près de cinq points de base à 2,6271%.

PÉTROLE

Le Brent gagne 2,85% à 110,19 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) prend 3,94% à 100,22 dollars.

(Rédigé par Olivier Cherfan, édité par Pantalon denim-Michel Bélot)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.