Paris : léger repli avant les statistiques et résultats US

Morning meeting AOF France / Europe – Hausse en vue après la Fed

(AOF) – Les marchés actions européens sont attendus en hausse à l’ouverture dans le sillage des nouveaux records atteints par Wall Street. La Fed a fait le emploi hier soir en confirmant le début du « tapering » tout en repoussant l’hypothèse pour l’une prochaine hausse des taux. Ce midi, les investisseurs surveilleront de près les annonces d’emplois de la Banque d’Angleterre. En matinée, ils réagiront la publication des indices PMI dans les services en Europe. Au chapitre des valeurs, Société Générale a dévoilé un bénéfice net trimestriel supérieur aux attentes et la nomination pour l’un nouveau directeur financier.

Les valeurs à suivre aujourd’hui

Biocorp

Sanofi et Roche s’allient autour du dispositif connecté Mallya pour SoloStar développé par Biocorp – société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes pour l’administration de médicaments injectables. Mallya pour SoloStar est le seul dispositif médical CE de classe IIb pour stylos pour l’injection pour l’insuline compatible avec l’ensemble des stylos à insuline SoloStar. Au travers de ce partenariat, les deux sociétés entendent contribuer ensemble à la sécurité et au confort des personnes diabétiques par le biais pour l’un écosystème connecté.

Solutions 30

Au 3ème trimestre 2021, Solutions 30 a enregistré un chiffre d’affaires de 212,1 centaines de milliers pour l’euros, en léger repli de 0,7%. A données comparables, l’activité a reculé de 4,2%. Le spécialiste des solutions pour les nouvelles avancées technologiques a détaillée ce recul par une base de comparaison spécialement élevée et des difficultés d’approvisionnement en matériaux qui ont conduit à décaler des interventions ou idées.

Suez

A l’occasion de la publication de ses résultats du 3ème trimestre 2021, Suez a ajusté à la hausse son objectif annuel d’Ebit. Le spécialiste des services à l’environnement table dorénavant sur un Ebit situé dans la moitié supérieure de la fourchette qui avait été établie précédemment (entre 1,4 et 1,6 milliard d’euros), c’est-à-dire au-dessus des 1,5 milliard d’euros. Parallèlement, le groupe a qualifié ses autres objectifs 2021.

Teleperformance

Teleperformance a publié un chiffre pour l’affaires au 3ème trimestre 2021 de 1,755 milliard pour l’euros, soit une croissance de 20,8% à données comparables. La mobile commerciale est soutenue, portée par l’accélération de la digitalisation du marché, tout particulièrement via les secteurs du e-commerce, de la logistique, des social medias et du divertissement en ligne. Sur neuf mois, l’activité a rencontré une croissance de 31% en comparable à 5,186 milliards pour l’euros.

Les chiffres macroéconomiques

Les indices des directeurs pour l’achat pour le domaine des services et Composite en octobre sont attendus pour la France à 9h50, pour l’Allemagne à 9h55 et pour la zone euro, à 10h. L’évolution des prix à la réalisation en sept. en zone euro sera dévoilée à 11h.

La décision de politique monétaire de la Banque pour l’Angleterre est demandée à 13h.

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 13h30 de la productivité, du coût unitaire du travail au 3ème trimestre et des inscriptions hebdomadaires au chômage.

Vers 8h30, l’euro cède 0,28% à 1,1579 dollar.

Hier à Paris

Les Bourses européennes ont fait démonstration pour l’attentisme à quelques heures de la décision de politique monétaire de la Fed. Le début du « tapering » étant largement anticipé, les investisseurs se concentreront sur les commentaires à propos l’inflation dans la perspective pour l’une hausse des taux. Après avoir enregistré hier un record en clôture à 6 927,03 points, le CAC 40 a affiché un un peu avant absolu en séance à 6 955,10 points. Le précédent datait du 4 sept. 2000 à 6 944,77 points au moment de la bulle Internet. L’indice parisien a au final gagné 0,34% à 6 950,65 points.

Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont signé de nouveaux records après la Fed. Sans surprise, la Réserve Fédérale a maintenu ses taux inchangés. Surtout, elle a validé les anticipations en annonçant le début du « tapering », soit la réduction progressive de ses rachats pour l’actifs, dès ce mois-ci. La banque centrale a par ailleurs tenté de convaincre une nouvelle fois les opérateurs sur le caractère « transitoire » de l’inflation. Dans ce cadre, elle a repoussé l’intrigue pour l’une éventuelle prochaine hausse des taux. Le Dow Jones a gagné 0,29% à 36 157,58 points et le Nasdaq, 1,04% à 15 811,58 points.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.