Paris : léger repli avant les statistiques et résultats US

Morning meeting AOF France / Europe – Hausse fragile en vue

(AOF) – Les futures sur indices laissent présager pour l’une ouverture en timide hausse des marchés actions. Pour autant, la tendance de fond reste incertaine tant l’incertitude est élevée. La guerre en Ukraine est entrée dans son seconde mois et les observateurs se perdent en conjectures quant aux réels objectifs de Vladimir Poutine. Durant ce temps, l’occident durcit ses sanctions contre la Russie. Une chose est limpide. Ce drame aura un impact sur les matières premières à long terme. La confiance des investisseurs allemands ce matin et celle des consommateurs américains cet après-midi sont attendues.


Les valeurs à suivre aujourd’hui

Saint-Gobain

Dans la perspective de la prochaine Assemblée générale des actionnaires du 2 juin 2022, et sur recommandation de son comité des nominations et des rémunérations, le conseil pour l’administration de Saint-Gobain a décidé à l’unanimité lors de sa séance du 24 mars 2022 de fournir à l’assemblée plusieurs résolutions suivantes relatives à sa composition. Dans un premier temps, le renouvellement du mandat pour l’administrateur de Pierre-André de Chalendar. Aussi, la ratification de la cooptation de Lina Ghotmeh, 42 ans, architecte franco-libanaise, en qualité pour l’administratrice indépendante.

Gascogne

Gascogne a réalisé en 2021 un bénéfice net consolidé de 12,9 centaines de milliers pour l’euros, comparé à 8,3 centaines de milliers en 2020. Le spécialiste des emballages a aussi maintenu son EBITDA à 32,1 centaines de milliers pour l’euros, démontrant la solidité de son modèle économique. La rentabilité de la Division Bois et des activités de transformation de la Division Emballage (Activité Sacs et Activité Flexible) a nettement progressé, compensant le fort retrait de l’Activité Papier, dû à la hausse brutale des coûts de l’électricité sur les 4 derniers mois.

Cegedim

Cegedim a dévoilé un résultat net, part du groupe multiplié par 2,4 à 26,2 centaines de milliers pour l’euros et un résultat opérationnel courant en recul de 4,4% à 39,9 centaines de milliers pour l’euros. Ce dernier représentait 7,6% du chiffre d’affaires en 2021 contre 8,4 % en 2020.  » Ce recul résulte surtout d’un impact négatif de 4,5 centaines de milliers d’euros dû à une moindre capitalisation de R&D et à une hausse des amortissements de R&D « , a détaillée Cegedim.

TF1-M6

A la continuité de l’annonce, le 17 mai 2021, du projet de rassemblement des groupes TF1 et M6, le groupe France Télévisions a fait part de sa volonté, en cas de réalisation de l’opération de fusion, de céder sa participation dans Salto, le service de vidéo à la demande par abonnement détenu à parts égales par France Télévisions, TF1 et M6. Par l’accord signé ce jour, les groupes TF1 et M6 s’engagent, en cas de réalisation de leur projet de fusion, à racheter la participation de 33,33 % de France Télévisions pour une valeur définitive de 45 centaines de milliers pour l’euros.


Les chiffres macroéconomiques

L’indice Ifo du climat des affaires en mars en Allemagne est attendu à 10h.

Aux Etats-Unis, l’indice de confiance des consommateurs de l’Université du Michigan en mars et les promesses de ventes de logements en février seront dévoilés à 15h.

Vers 8h30, l’euro gagne 0,17% à 1,1023 dollar.


Hier à Paris

Les Bourses européennes ont au final terminé en ordre dispersé, dans un contexte forcément marqué par le conflit russo-ukrainien. L’Otan a annoncé l’envoi de groupements tactiques en Europe de l’Est pour améliorer ses défenses. Parallèlement, de nouvelles sanctions occidentales ont été annoncées à l’encontre de la Russie. Elles ciblent tout particulièrement 48 grandes entreprises publiques du domaine de la défense et 328 élus de la Douma. Au son de la cloche, le CAC 40 a cédé 0,39% à 6 555,77 points mais l’EuroStoxx 50 a grappillé 0,06% à 3 871,46 points.


Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont progressé, soutenus tout particulièrement par l’accélération de l’activité dans le domaine privé en mars. Cette bonne nouvelle valide le ton plus agressif adopté par Jerome Powell sur sa politique monétaire. S’agissant de l’Ukraine, les occidentaux ont dévoilé de nouvelles sanctions contre la Russie. Les Etats-Unis vont par ailleurs faire parvenir plus de gaz liquéfié en Europe tandis que la pression monte pour un boycott du gaz russe. Le Dow Jones a gagné 1,02% à 34.707,94 points. Le Nasdaq a grimpé de 1,93% à 14 191,83 points.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.