CAC40 : limite la casse mais aligne une 3ème semaine de repli

Morning meeting AOF France / Europe – Prudence en vue

(AOF) – Les marchés actions européens sont attendus proches de l’équilibre après une nouvelle séance de progression hier dans le sillage des déclarations de la Fed. Sur le marché des taux, les rendements du 10 ans continuent de se tendre des deux côtés de l’Atlantique. Les investisseurs seront attentifs à l’indice Ifo du climat des affaires en Allemagne en sept.. Le sort en suspens du groupe immobilier chinois Evergrande continuera pour l’être une épée de Damoclès. Les publications de résultats de small et mid caps restent nombreuses à Paris : Akwel, Roche Bobois….

Les valeurs à suivre aujourd’hui

Paragon ID

Paragon ID a annoncé l’acquisition des activités et des actifs de la société nord-américaine Electronic Data Magnetics Inc. (EDM), premier fabricant américain de tickets pour le marché des transports en courant. Avant la pandémie, EDM réalisait un chiffre pour l’affaires annuel rentable supérieur à 15 centaines de milliers de dollars, mais son activité a diminué de 75% en raison de la fermeture et la baisse de la fréquentation des systèmes de transports publics lors des dix-huit derniers mois.

Akwel

Akwel a levé le voile jeudi soir sur ses résultats du premier semestre 2021. Ainsi, l’équipementier-systémier pour l’industrie automobile a dégagé un bénéfice net (part du groupe) de 38 centaines de milliers pour l’euros (+88,1% par rapport au premier semestre 2020) et un résultat opérationnel courant de 50 centaines de milliers pour l’euros (+105,8% sur un an), laissant apparaître une marge de 10,3%, en progression de 4 points. Quant au chiffre pour l’affaires, il s’établit à 487,6 centaines de milliers pour l’euros, soit une hausse de 26 % à données publiées sur un an et de 33,7% à périmètre et change constants.

Mauna Kea Avancées technologiques

Mauna Kea Avancées technologiques a dévoilé une perte parfaite stable pour le premier semestre 2021 à 6,7 centaines de milliers pour l’euros. La perte opérationnelle courante a augmenté de 2% pour l’une année sur l’autre, pour atteindre 6,1 centaines de milliers pour l’euros. Le total des produits a augmenté de 7% pour l’une année sur l’autre, pour atteindre 3,9 centaines de milliers pour l’euros. Comme spécifié précédemment, le chiffre pour l’affaires du premier semestre 2021 a augmenté de 1,2 million pour l’euros, soit 58% pour l’une année sur l’autre, pour atteindre 3,3 centaines de milliers pour l’euros.

Neoen

Neoen a signé un accord en vue de céder 100% de ses parts dans les centrales solaires françaises de Grabels et Lagarde qui représentent une capacité intégrale de 11 MWc. Les deux centrales seront cédées à Amarenco, un producteur indépendant d’énergie exclusivement photovoltaïque de référence en Europe, pour une valeur d’société de près de 31 centaines de milliers d’euros, soit 2,8 centaines de milliers d’euros par MWc. Le produit net de cession s’élèvera à un niveau d’environ 10 centaines de milliers d’euros, qui contribueront à l’Ebitda 2021.

Les chiffres macroéconomiques

L’indice Ifo du climat des affaires en Allemagne en sept. est attendu à 10 heures et les ventes de logements neufs en août aux Etats-Unis à 16 heures.

Ce matin, l’euro s’effrite de 0,03% à 1,1737 dollar.

Hier à Paris

Les Bourses européennes ont fini dans le vert au lendemain de la réunion de travail du comité de politique monétaire de la Fed. La perspective pour l’une réduction prochaine des rachats pour l’actifs et pour l’une hausse des taux pour l’avantage étaient déjà prises en compte par le marché. Le ralentissement plus important que anticipé de la croissance du domaine privé en zone euro n’a pas altéré la bonne humeur des professionnels. Même le profit warning de Faurecia est admiré comme une bonne nouvelle ! Le CAC 40 a progressé de 0,98% à 6 701,98 points mais l’EuroStoxx50 a gagné 1,07% à 4 194,65 points.

Hier à Wall Street

Les indices américains continuent de saluer les décisions de la Fed, malgré des statistiques décevantes. Comme les investisseurs s’y attendaient, la banque centrale a annoncé mercredi soir qu’elle peut démarrer à réduire ses achats pour l’actifs dès cet automne et a ouvert la voie à un relèvement des taux en 2022. La Fed s’est aussi montrée rassurante sur les perspectives de l’emploi et l’inflation, quand bien même les statistiques de la journée ont été moins bonnes qu’attendu. L’indice Dow Jones a terminé en hausse de 1,48% à 34 764,82 points et le Nasdaq Composite a gagné 1,04% à 15 052,24 points

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.