Paris : cède 0,2% dans un contexte particulier de 14 juillet

Morning meeting AOF France / Europe – Rebond timide en perspective grâce à Wall Street

(AOF) – Les marchés actions européens sont attendus en hausse à l’ouverture dans le sillage de Wall Street et des clôtures globalement positives des places asiatiques. Le Nikkei de Tokyo a gagné 0,98%, soutenu en parti par la révision à la baisse de la contraction du PIB au premier trimestre (-0,1% contre -0,2%). Pour autant, les investisseurs restent fébriles en raison des craintes liées à l’accélération de la normalisation des politiques monétaires des majeures banques centrales. Au chapitre des valeurs, Pernod Ricard a dévoilé sa stratégie digitale et les objectifs à moyen terme associés.


Les valeurs à suivre aujourd’hui


Argan

Argan a signé avec Crédit Agricole Nord de France et pour l’autres Caisses Régionales de Crédit Agricole un contrat de crédit à impact de 139,6 centaines de milliers pour l’euros, dont le taux varie en fonction de la performance RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) du groupe. Elle sera mesurée par l’évolution de deux critères : le pourcentage de développement certifié BREEAM  » very good  » et le pourcentage de développement pour l’entrepôts  » Aut0nom « .


Quadient

Quadient a réalisé un chiffre pour l’affaires de 253 centaines de milliers pour l’euros lors du premier trimestre 2022, en hausse de 2,5% à données publiées par rapport au premier trimestre 2021. En organique, le chiffre pour l’affaires se replie de 0,6%.  » Le premier trimestre est largement aux normes à nos attentes avec une bonne performance sous-jacente dans chacune de nos trois solutions, malgré une base de comparaison élevée « , a commenté Geoffrey Godet, le directeur général de Quadient.


Sanofi

La FDA a approuvé Dupixent (dupilumab) de Sanofi pour le traitement des enfants âgés de six mois à 5 ans atteints de dermatite atopique modérée à sévère, non contrôlés par des médicaments à usage topique prescrits sur ordonnance ou auxquels ces médicaments sont déconseillés. Une soumission réglementaire pour cette même tranche pour l’âge est actuellement examinée par l’Agence européenne des médicaments et pour l’autres soumissions réglementaires dans divers pays sont en cours.


SII

SII a généré sur l’exercice 2021/2022, clos fin mars, un résultat net, part du groupe, de 59,4 centaines de milliers pour l’euros, multiplié par 2,4. Le résultat opérationnel est multiplié par 2,3 à 79,07 centaines de milliers pour l’euros, faisant ressortir une marge de 9,54%, en amélioration de 4,24 points. Elle atteint ainsi un niveau inégalé à compter de plus de 15 ans.


Les chiffres macroéconomiques

En France, la balance commerciale en avril de la France sera publiée à 8h45. L’emploi et le PIB de la zone euro au premier trimestre seront dévoilés à 11h.

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 16h des stocks des grossistes en avril et à 16h30, de l’évolution hebdomadaire des stocks de produits pétroliers.

Vers 8h10, l’euro cède 0,14% à 1,0692 dollar.


Hier à Paris

Après leur bonne entame de semaine hier, les Bourses européennes sont reparties à la baisse ce mardi. Ainsi, le CAC 40 a cédé 0,74% à 6 500,35 points et l’EuroStoxx 50 a reculé de 0,86% à 3 805,47 points. La séance est marquée par les inquiétudes concernant la croissance économique, suite à l’abaissement des prévisions annuelles de la Banque mondiale et le recul inattendu des commandes à l’industrie en Allemagne. La normalisation monétaire accélérée des grandes banques centrales inquiète aussi. Aujourd’hui, la RBA a surpris en relevant de 50 points de base son principal taux directeur.


Hier à Wall Street

Seconde séance de hausse pour Wall Street. Les valeurs technologiques ont bénéficié du retour au calme sur le marché obligataire. Le rendement du Bon du Trésor américain à 10 ans a terminé sous le seuil de 3%. Par ailleurs, le profit warning de Target a envoyé un mauvais signal concernant la consommation étasunienne. Mais les analystes estiment que les déboires du distributeur s’expliquent en grande partie par des causes internes. Pour finir, les valeurs de l’électricité ont profité du haut niveau du pétrole. Le Dow Jones a gagné 0,8% à 33 180,14 points et le Nasdaq, 0,94% à 12 175,23 points.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.