Nouvelle baisse en vue à Wall Street, l'Europe hésite

Nouvelle baisse en vue à Wall Street, l'Europe hésite

LES BOURSES EUROPÉENNES HÉSITANTES EN DÉBUT DE SÉANCE

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) – Wall Street est demandée en baisse à l’ouverture mais les Bourses européennes se montrent hésitantes vendredi à mi-séance, tiraillées entre le désir des investisseurs pour l’entamer ce deuxième semestre du bon pied et les préoccupations sur le niveau de l’inflation, les politiques des banques centrales et le risque de récession. Les contrats à terme signalent une baisse pour l’environ 0,35% pour les trois grands indices de Wall Street.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,01% à 5.923,32 vers 11h20 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,02% et à Londres, le FTSE cède 0,26%.

L’indice paneuropéen FTSEurofirst 300 recule de 0,43%, l’EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,3% et le Stoxx 600 de 0,43%.

La tentative de rebond des actions européennes engagée en cours de matinée ne parvient pas à résister face à l’orientation négative des « futures » de Wall Street, qui fera une pause lundi pour cause de fête nationale (Independence Day).

Les préoccupations qui ont dominé le premier semestre, qui s’est soldé par une chute pour l’environ 16,5% pour le Stoxx 600, sont de nouveau à l’oeuvre ce vendredi, à savoir la motivation des banquiers centraux à maîtriser l’inflation, abandonner à provoquer un fort ralentissement économique.

Les indicateurs publiés dans la matinée pour la zone euro ont montré que la hausse des prix à la consommation a accéléré plus nettement que anticipé pour atteindre le niveau historique de 8,6% sur un an mais la réalisation manufacturière a diminué en juin pour la 1ère fois à partir de le début de l’épidémie de COVID-19 au printemps 2020.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

VALEURS EN EUROPE

Les groupes européens liés à l’industrie des semi-conducteurs sont en baisse en réaction aux prévisions trimestrielles décevantes de l’américain Micron. STMicroelectronics, Infineon et ASML reculent de 1,92% à 3,76%.

L’indice Stoxx de l’innovation perd 1,89%.

En hausse, Sodexo EXHO.PA> gagne 2,59% après avoir publié un chiffre pour l’affaires trimestriel au-dessus des attentes et qualifié ses perspectives annuelles.

TAUX/CHANGES

Les craintes relatives à l’économie et à l’inflation profitent aux emprunts pour l’Etat, ce qui se traduit par un recul des rendements obligataires: celui du Bund allemand à dix ans perd 6,5 points de base à 1,881% et son équivalent français près de sept points à 1,881%.

Aux Etats-Unis, le rendement des Treasuries à dix ans recule à 2,9427%.Sur le marché des devises, le dollar avance de 0,3% face à un panier de référence. L’euro se traite autour de 1,0454, en baisse de 0,27%.

PÉTROLE

Les cours du pétrole sont orientés en hausse, les perturbations pour l’approvisionnement en Libye et une interruption de production prévue en Norvège en raison pour l’un mouvement social l’emportant sur les craintes pour la demande.

Le Brent gagne 2,37% à 111,61 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 2,24% à 108,13 dollars.

PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L’AGENDA DU 1ER JUILLET:

PAYS GMT INDICATEUR PÉRIODE CONSENSUS PRÉCÉDENT

USA 14h00 Indice ISM manufacturier juin 54,9 56,1

(Rédigé par Laetitia Volga, édité par Sophie Louet)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *