POINT MARCHÉS-Petite hausse en vue à Wall Street, l'Europe hésite

Paris : décision de la FED accueillie par 3 nouveaux records

(CercleFinance.com) – C’est fait: le CAC40 ‘PX1’ (+0,34% à 6.950) tient son double record absolu (après 6.955 en séance) et efface le précédent zénith des 6.944 du 4/9/2000, dans un volume en légère progression à 3,3MdsE.

Rappel : le CAC ‘GR’ inscrit, lui, son 3ème record consécutif à 19.755Pts… pour le mois de novembre, mais il en a déjà battu plus de 50 cette saison et affiche plus de 28% de hausse à compter de le 1er janvier !

L’Euro-Stoxx50 (+0,26% à 4.306) établit aussi un nouveau un peu avant à 4.310 en intraday tandis que Francfort (stable à 15.960) n’a pu faire mieux qu’égaler ce matin son précédent record du 13 août vers 15.970.

Le point pour l’orgue de cette journée -le communiqué de la FED à 19H- s’avère être un ‘non-événement’ : la FED annonce exactement ce à quoi les marchés s’attendaient.

Elle entame un ‘tapering’ de -15Mds$/mois : les rachats de Bons du Trésor vont être réduits de -10Mds$/mois, les autres ‘instruments’ (dont les émissions ‘corporate’ de -5Mds$/mois.

La réaction de Wall Street est manifestement positive avec 3 nouveaux records (un 4ème est envisageable) et les marchés de taux digèrent bien la ‘bascule’ vers le ‘tapering’.

Les T-Bonds se tendent de seulement +2Pts (en plus de 2Pts en 1ère parte de séance), soit +4Pts en tout vers 1,587%.

A New York, après une série de 4 records consécutifs, le S&P500 (+0,4%) a hésité jusqu’à 19H… et ensuite en aligne un 5ème à 4.548Pts (14ème hausse en 16 séances !).

Le Nasdaq accélère avec +0,6% : il franchit les 15.700 et inscrit aussi un 5ème record absolu consécutif à 15.750.

Le Dow Jones (+0,1%) égale son zénith de la veille à 36.085 il lui reste 90 minutes pour prendre part à un 5ème ‘carton plein’.

C’est le Russell-2000 qui viendra ajouter un 4ème record, et de façon tonitruante parce que le précédent ‘un peu avant’ historique de la veille est explosé de +1,5% à 2.400.

Aucun des nombreux chiffres publiés ce mercredi aux Etats Unis n’a impacté l’évolution des indices US : l’enquête ADP sur l’emploi dans le domaine privé fait état de 571.000 conceptions pour l’emplois en octobre, un nombre largement supérieur à l’estimation moyenne des économistes, après les 523.000 conceptions de sept. (révisées pour l’une estimation initiale qui était de 568.000).

Les conceptions de postes en octobre se sont largement concentrées dans les ‘services’ (+458.000 dont 185.000 dans les loisirs et l’hôtellerie), mais le domaine de la réalisation de biens en a créés 113.000.

La croissance de l’activité du domaine privé aux Etats-Unis a accéléré davantage qu’estimé initialement en octobre selon IHS Markit, son indice PMI composite ressortant à 57,6 en caractéristique définitive contre 57,3 en estimation ‘flash’, et après 55,0 en sept..

La croissance du seul domaine des services aux Etats-Unis s’est fortement accélérée le mois dernier, forcément selon IHS Markit : le PMI est passé de 54,9 en sept. à 58,7 en octobre (révisé de 58,2 en estimation flash).

‘Tandis que la réalisation manufacturière est restée contrainte par les problèmes pour l’approvisionnement, l’expansion globale est portée par un redressement plus vif du domaine des services’, précise IHS Markit.

Confirmation avec l’indice non manufacturier de l’Institute for Supply Management : l’ISM des ‘services’ grimpe de 61,9 à 66,7 pour l’un mois sur l’autre.

Pour finir, dernier chiffre paru ce mercredi, les commandes à l’industrie étasunienne ont progressé de +0,2%, pour un seizième mois sur 17 en sept..

Le Département du Commerce américain précise que le montant s’élève à 515,9 milliards de dollars.

Wall Street va maintenant focaliser son attention sur la nomination -imminente- pour l’un prochain boss de la FED par Joe Biden : les ‘paris’ valident l’histoire pour l’un Jerome Powell se succédant à lui-même.

Après la réussite du passage de la pilule du ‘tapering’ et de nouveaux records en cascade à Wall Street, nul que sa cote va remonter en flèche chez les bookmakers.

Dans l’actualité des valeurs à Paris, Worldline qui avait pratiquement chuté de 50% sur ses plus hauts fin octobre poursuit son redressement avec +4,6% (et domine le SBF-120 comme le CAC40.

Le fabricant de câbles Nexans (-6% ce midi) a totalement inversé la vapeur et finit sur un gain de 0,2%: le groupe pâtit pour l’un chiffre pour l’affaires inférieur aux attentes : quasi-stagnation (+0,4%) au 3ème trimestre malgré un cours des métaux standard en hausse organique de +8,2%.

Bouygues indique avoir déposé le 2 novembre une offre engageante auprès pour l’Engie en vue de racheter Equans, projet qui s’inscrit dans sa démarche stratégique ‘visant à faire émerger au sein du groupe un acteur majeur des services multi-techniques’. Le conglomérat confirme qu’il n’aurait pas recours à une augmentation de capital pour financer cette acquisition.

Danone annonce avoir réalisé le placement pour l’une émission obligataire de 700 centaines de milliers pour l’euros, avec une maturité de neuf ans et assortie pour l’un coupon de 0,52%. Le règlement-livraison est anticipé le 9 novembre et les obligations seront cotées sur Euronext Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.