Paris : léger repli avant les statistiques et résultats US

Paris : léger repli avant les statistiques et résultats US

(CercleFinance.com) – La Bourse de Paris débute la séance sans grand renouvellement jeudi matin avant une série pour l’indicateurs économiques et de résultats pour l’société devant être publiés aux Etats-Unis. L’indice CAC 40 recule de 0,2% à 6547 points.

Le marché parisien avait terminé à l’équilibre hier dans des volumes pour l’échanges réduits (moins de 2,25 milliards pour l’euros traités), un scénario complètement caractéristique pour l’une séance du 14 juillet.

Pour l’un point de vue technique, l’indice CAC continue donc forcément de progresser dans le ‘trading range’ qui se trouve entre 6498 et 6570 points, avec des résistances identifiées à 6550 et 6570 points.

Mais les optimistes retiendront que, malgré une inflation ressortie à 7,4% en rythme annualisé (PPI) aux Etats-Unis, Jerome Powell a su rassurer les marchés, qui ont inscrit de nouveaux records absolus à Wall Street, un signe jugé encourageant par les analystes.

Aujourd’hui, les investisseurs suivront avec attention aux Etats-Unis les chiffres de l’indice Empire State de la Fed de New York, l’indice de la Fed de Philadelphie, les prix à l’importation, les inscriptions aux allocations chômage et la réalisation industrielle

Avant cela, ce sont les résultats trimestriels de Morgan Stanley, UnitedHealth et US Bancorp qui seront attendus de pied ferme par les marchés.

En Chine, le PIB de seconde trimestre a augmenté de 7,9% en glissement annuel, selon des données communiquées jeudi par le Bureau pour l’Etat des statistiques (BES).

‘De façon générale, l’économie nationale a rencontré une reprise stable au premier semestre’, indique le BES dans son communiqué, mettant toutefois en garde contre les incertitudes découlant de la propagation mondiale du variant Delta et du déséquilibre de la reprise observé au niveau national.

A Paris, TotalEnergies indique que sa marge sur coûts variables, raffinage Europe (marge de raffinage), a augmenté à 10,2 dollars par tonne au seconde trimestre 2021, contre 5,3 dollars au trimestre précédent et 14,3 dollars un an auparavant. Le groupe énergétique précise que sur le trimestre écoulé, le prix moyen du baril du Brent est ressorti à 69 dollars le baril ($/b).

SES a annoncé la signature pour l’un accord de trois ans avec iSAT Africa portant sur la fourniture de capacités satellitaires en vue du lancement de services 4G en Afrique de l’Est. Le groupe explique que ce partenariat va permettre aux opérateurs télécoms locaux de fournir des offres 4G performantes dans les communautés rurales et ultra-rurales de la région.

La Commission européenne a proposé hier une réduction de 55% des émissions de CO2 des voitures pour l’maintenant 2030, contre un objectif précédent de 37,5 % (-50 % contre -31% pour les camionnettes).

L’UE vise désormais à ce que toutes les ventes de nouveaux véhicules soient exemptes pour l’émissions pour l’maintenant 2035. ‘ Cependant, la réduction à 0 des émissions signifie que les véhicules hybrides pourraient être éliminés à partir de 2035, une position plus dure que celle soutenue par plusieurs pays ‘ accentue Oddo.

Deutsche Bank a relevé jeudi sa recommandation sur le titre Accor, passant de ‘conserver’ à ‘achat’, avec un objectif de cours rehaussé dans le même temps de 35,5 à 36,7 euros.

Dans une note sur le domaine des minières diversifiées, Oddo BHF réitère son opinion ‘surperformance’ sur Eramet avec un objectif de cours relevé de 86 à 89 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.